La rencontre à Rome, très peu médiatisée en Italie, entre la ministre de la Défense, Elisabetta Trenta, proche du Mouvement 5 étoiles, et son homologue nigérien, Kalla Moutari, a permis de faire avancer les projets de coopération bilatérale. En particulier dans les secteurs de la défense et de la sécurité.

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

Selon le  communiqué posté par la ministre italienne de la Défense sur son compte Twitter, sa rencontre à Rome avec son homologue nigérien a permis de confirmer des engagements pris par le précédent gouvernement.

Rome va renforcer son offre de formation d’officiers nigériens, en Italie, et son programme de formation prévu au Niger, pour soutenir les forces de sécurité locales.

D’après nos sources, le Niger a également obtenu du matériel logistique – camions de transports ambulances et citernes. La ministre Elisabetta Trenta insiste, dans son communiqué, sur la « coopération indispensable entre les deux pays pour freiner le trafic de migrants qui passent par le Niger pour se rendre en Libye puis en Italie ».

De son côté, toujours selon nos sources, le ministre Kalla Moutari a pu défendre, à Rome, la nécessité d’un lobbying à l’ONU, afin que le Niger puisse disposer de fonds pérennes.

RFI

MaliwebAfriqueInternational
La rencontre à Rome, très peu médiatisée en Italie, entre la ministre de la Défense, Elisabetta Trenta, proche du Mouvement 5 étoiles, et son homologue nigérien, Kalla Moutari, a permis de faire avancer les projets de coopération bilatérale. En particulier dans les secteurs de la défense et de la...