Au moins 300 détenus étaient en cavale après une attaque menée mardi soir par des inconnus armés contre une prison près d’Abuja, la capitale du Nigeria, a annoncé mercredi le gouvernement. Cette assaut a par ailleurs provoqué la mort d’un détenu, tandis que trois autres ont été blessés. Les assaillants s’en sont pris au centre de détention de Kuje, au sud-ouest de la ville, libérant environ 600 détenus, dont la moitié ont été repris à ce jour, a précisé Shuaibu Begore, secrétaire permanent du ministère de l’Intérieur.

Au moins 300 détenus étaient en cavale après une attaque menée mardi soir par des inconnus armés contre une prison près d’Abuja, la capitale du Nigeria, a annoncé mercredi le gouvernement. Cette assaut a par ailleurs provoqué la mort d’un détenu, tandis que trois autres ont été blessés.

Les assaillants s’en sont pris au centre de détention de Kuje, au sud-ouest de la ville, libérant environ 600 détenus, dont la moitié ont été repris à ce jour, a précisé Shuaibu Begore, secrétaire permanent du ministère de l’Intérieur.

Il a déclaré aux journalistes lors d’une visite de cet établissement qu’un détenu avait été tué et trois autres blessés lors de cette attaque, soupçonnée d’avoir été menée par des combattants du groupe extrémiste Boko Haram.

Au total, 994 détenus, dont des membres condamnés de Boko Haram et des hauts fonctionnaires en cours de jugement ou déjà condamnés, se trouvaient dans cette prison avant l’attaque, a dit M. Begore.

« Nous pensons qu’il s’agit de terroristes de Boko Haram et qu’ils sont venus spécifiquement pour délivrer leurs membres. Beaucoup d’entre eux ont été ramenés, certains ont été récupérés dans les buissons où ils se cachaient. Nous avons récupéré environ 300 détenus sur les environ 600 qui sont sortis de la prison », a ajouté le haut fonctionnaire.

Abubakar Umar, porte-parole national des Services pénitentiaires du Nigeria (NCoS), a déclaré dans un communiqué que cette attaque avait été repoussée avec succès par les forces de sécurité. « Le calme a été rétabli dans l’établissement et la situation est désormais sous contrôle », a-t-il assuré.

intellivoire

MaliwebAfrique
Au moins 300 détenus étaient en cavale après une attaque menée mardi soir par des inconnus armés contre une prison près d'Abuja, la capitale du Nigeria, a annoncé mercredi le gouvernement. Cette assaut a par ailleurs provoqué la mort d'un détenu, tandis que trois autres ont été blessés. Les...