tribunal islamique nigeria condamne musulmans homosexuels mort lapidation

Un tribunal islamique dans l’État de Bauchi au nord du Nigeria a condamné 11 musulmans accusés d’être homosexuels, en violation de leur religion dont cinq pour avoir crée un club gay.

Selon la loi islamique, une personne peut être condamné à mort par lapidation en cas de condamnation pour homosexualité. Pour le responsable religieux, qui a révélé l’information
une 12e personne accusée – un Chrétien – serait jugé en vertu de la loi laïque.

Cependant, les relations homosexuelles, tous comme dans la loi islamique (la charia) adoptée par la plupart des Etats du nord majoritairement musulman du Nigeria depuis 1999, sont aussi punies selon les lois laïques.

Par ailleurs cinq hommes accusés d’avoir crée un club pour homosexuels et reçu 150.000 dollars des Etats-Unis, ont été placés en détention provisoire jusqu’à leur procès le 23 janvier prochain, quatre d’entre eux ont plaidé coupables alors que le cinquième a plaidé non coupable.

Le 13 janvier, le président nigérian Goodluck Jonathan a promulgué la loi contre l’homosexualité, la loi qui prévoit notamment une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel et 10 ans d’emprisonnement pour les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation.

Source: Xibaaru

oumar kaneAfrique
Un tribunal islamique dans l’État de Bauchi au nord du Nigeria a condamné 11 musulmans accusés d’être homosexuels, en violation de leur religion dont cinq pour avoir crée un club gay. Selon la loi islamique, une personne peut être condamné à mort par lapidation en cas de condamnation pour homosexualité....