La lutte contre l’émigration massive vers l’Europe doit passer par l'”éducation” et l'”information” des Africains, qui doivent comprendre “qu’ils sont mieux en Afrique qu’ailleurs”, a estimé mercredi devant le Parlement européen le président ivoirien Alassane Ouattara.

alassane-dramane-ouattara-president-ivoirien

“Cette jeunesse africaine qui est tentée par l’aventure européenne est souvent victime de réseaux mafieux et d’organisations terroristes, qui se nourrissent de sa vulnérabilité et de sa frustration”, a dit M. Ouattara dans un discours solennel prononcé dans l’hémicyle du Parlement à Strasbourg.

“Nous devons agir envers ces jeunes en les éduquant, en les informant, en leur faisant prendre conscience qu’ils sont mieux en Afrique qu’ailleurs. Ils doivent être également traités dans le respect de leur dignité”, a poursuivi le président ivoirien.

“C’est la responsabilité des pays africains de faire un travail pédagogique. Nous, nous passons beaucoup de temps à montrer à la télévision les horreurs que subissent certains jeunes qui essaient d’aller en Italie ou ailleurs, en traversant des déserts ou la Méditerranée”, a-t-il ajouté un peu plus tard devant des journalistes.

Pour M. Ouattara, “ces événements dramatiques qui causent la mort de milliers de personnes dans les eaux de la Méditerranée et dans le Sahel appellent à davantage de solidarité et de concertation entre l’Europe et l’Afrique”.

Il a rappelé à ce propos qu’il avait participé, lundi à Berlin, au sommet du G20, où la chancelière Angela Merkel a appelé les pays développés à investir massivement en Afrique pour créer des emplois, notamment pour les jeunes, et réduire ainsi les “flux migratoires illégaux” vers l’Europe.

M. Ouatarra a par ailleurs souligné que les “les mouvements migratoires intra-africains sont nettement supérieurs en nombre à ceux que l’on observe entre l’Afrique et l’Europe”.

En Côte d’Ivoire, un quart des 24 millions d’habitants sont étrangers, a-t-il observé. De ce fait, “l’hospitalité et la générosité ivoirienne” contribuent pour beaucoup “au développement des pays voisins”, selon lui.

“Mon pays continuera à faire preuve de solidarité envers toutes ces populations, il est donc important qu’il soit soutenu afin de continuer à créer des emplois, lui permettant de demeurer une terre d’accueil et d’hospitalité”, a plaidé M. Ouattara devant les eurodéputés.

Avec AFP

MaliwebAfrique
La lutte contre l'émigration massive vers l'Europe doit passer par l''éducation' et l''information' des Africains, qui doivent comprendre 'qu'ils sont mieux en Afrique qu'ailleurs', a estimé mercredi devant le Parlement européen le président ivoirien Alassane Ouattara. 'Cette jeunesse africaine qui est tentée par l'aventure européenne est souvent victime de réseaux...