Le président français Emmanuel Macron a reporté le sommet prévu à Pau devant réunir les dirigeants du G5 Sahel avec la France pour discuter de l’avenir de Barkhane. Cette décision fait suite à l’attaque terroriste meurtrière perpétrée le 10 décembre au Niger.

 

Après le drame qui a frappé le Niger dans lequel plus de 71 soldats ont perdu la vie, le président français a appelé son homologue nigérien pour lui exprimer sa solidarité.

 

« Dans ce contexte de deuil et à la veille de la fête nationale du Niger, les deux Présidents sont convenus de proposer à leurs homologues de reporter au début de l’année 2020 la tenue, en France, du sommet consacré à l’opération Barkhane et à la force conjointe du G5 Sahel », a annoncé le mercredi l’Elysée, la présidence française.

Le poste militaire d’Inates, situé au Niger à proximité de la frontière malienne, a été la cible d’une attaque terroriste d’une rare violence dans la soirée du 10 décembre. Les assaillants probablement venus du Mali ont attaqué les militaires nigériens sur plusieurs fronts.

Le bilan officiel est de 71 morts chez les militaires nigériens, 12 blessés et des portés disparus. Une cinquantaine de terroristes ont été tués dans l’assaut, d’après d’autres sources non officielles.

Ce drame intervient quelques jours avant le sommet de Pau sur l’avenir de l’opération militaire française au Sahel. Initialement prévu pour le 16 décembre, il a été remis au début de l’année 2020. Au cours de cette rencontre, les présidents du G5 Sahel doivent discuter avec la France des réajustements nécessaires à Barkhane pour renforcer son efficacité.

Malivox

MaliwebAfrique
Le président français Emmanuel Macron a reporté le sommet prévu à Pau devant réunir les dirigeants du G5 Sahel avec la France pour discuter de l’avenir de Barkhane. Cette décision fait suite à l’attaque terroriste meurtrière perpétrée le 10 décembre au Niger.   Après le drame qui a frappé le Niger...