Le ministre belge des Affaires étrangères, Philippe Goffin, a indiqué le lundi 6 avril que trois vols permettront, cette semaine, à des Belges de rentrer chez eux, depuis le Mali, l’Afrique du Sud et la République démocratique du Congo. Les vols qui atterriront à Bamako et Kinshasa seront affrétés par le ministère belge de la Défense.

Le ministre belge des Affaires étrangères a fait savoir, le mardi 7 avril, que depuis le 18 mars, la Belgique est engagée dans la plus grande opération de rapatriement de son histoire. À ce jour, a-t-il indiqué, plus de cinq mille Belges ont été rapatriés, alors que de très nombreux pays ferment leurs frontières et que les compagnies aériennes immobilisent leurs flottes.

« Au total, notre pays a déjà programmé vingt-sept vols pour ramener des concitoyens au pays. D’autres vols sont programmés pour les prochains jours, notamment en provenance d’Afrique du Sud, du Niger, de la République démocratique du Congo, de Colombie et de la République dominicaine », a déclaré Philippe Goffin, précisant que de nombreux Belges reviennent également via des vols commerciaux et des vols établis dans le cadre du mécanisme de solidarité européenne.

Sont éligibles à l’aide au retour en Belgique, a rappelé le ministre, les concitoyens ou leurs ayants droit qui sont en déplacement à des fins touristiques, pour des visites familiales, des courts déplacements professionnels ou académiques.

Le cas des binationaux

Le ministre belge des Affaires étrangères a également fait le point sur le cas des binationaux. « Comme j’ai eu l’occasion de le dire ce matin en Commission des relations extérieures, je m’oppose fermement aux insinuations de certains laissant croire que la Belgique a désavantagé les binationaux. Tous les Belges qui rentrent dans les critères bien connus sont les bienvenus au pays. Pour le moment, le Maroc et le Burundi ont décidé que leurs nationaux, fussent-ils binationaux, ne peuvent pas quitter le territoire. Nous faisons valoir auprès de ces pays que les binationaux sont autorisés par la Belgique à retourner dans leur résidence principale en Belgique. Mon homologue néerlandais et moi-même avons écrit une lettre en ce sens à notre homologue marocain le 31 mars dernier », a fait savoir Philippe Goffin.

Deux cent trente et un Belges ont quitté Kinshasa, le vendredi 27 mars dernier, dans un vol affrété par le gouvernement belge. Étaient éligibles pour ce vol les Belges en déplacement temporaire en RDC pour des vacances, un déplacement professionnel ou académique de courte durée, les Belges et ayants droit résidant en RDC qui sont particulièrement vulnérables en raison de leur santé ou de leur âge. Le 4 avril dernier, d’autres Belges ont quitté l’Est de la RDC ainsi que le Rwanda et le Burundi.

Patrick Ndungidi
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
MaliwebAfrique
Le ministre belge des Affaires étrangères, Philippe Goffin, a indiqué le lundi 6 avril que trois vols permettront, cette semaine, à des Belges de rentrer chez eux, depuis le Mali, l’Afrique du Sud et la République démocratique du Congo. Les vols qui atterriront à Bamako et Kinshasa seront affrétés...