Dans sa publication de la semaine dernière, « Deutsche Welle » a vulgarisé la teneur du rapport d’une ONG américaine dénommée ’’the sentry’’. Selon ledit rapport, Joseph Kabila et son entourage auraient tenté de prendre le contrôle des banques de la République Démocratique du Congo.

 

Comme stipulé dans ce rapport américain, il s’agit d’une enquête minutieusement menée par le personnel de l’ONG ‘’The Sentry’’ à l’issue de laquelle cette révélation scandaleuse s’est enclenchée partout dans le pays de l’ex-opposant Félix Tshisekedi non moins président du Congo. Selon ce rapport, Kabila et son entourage auraient tenté de contrôler les banques du Congo. De cette manie, relate le rapport, quelque 140 millions de dollars pourraient donc être le bénéfice du clan de Kabila.

Au sommet de cette dénonciation se trouve « Kwanga capital », une société d’investissement créée selon ‘’The Sentry’’ par Francis Selemani Mtwale, un des frères de Kabila. Cette société Kwanga capital aurait donc participé à plusieurs tentatives d’acquisition de banques à travers des fonds en partie détournés quand l’ex-homme fort du pays était au pouvoir, Joseph Kabila. Suivant l’enquête de l’ONG américaine, la société Kwanga capital a pris des parts dans des banques commerciales au Congo. Elle aurait aussi obtenu de nombreux avantages voire des prêts sans être soumise au contrôle de règle prévu en la matière entre 2013 et 2017 quand Kabila était au pouvoir. Ainsi, selon The Sentry, le chiffre accumulé par Kabila et ses complices s’estime à 180 millions de dollars. Pour l’auteur du rapport, John Dell’Osso, « On espère que les citoyens congolais peuvent voir ce que les anciens dirigeants du pays ont fait avec des fonds publics, voire ce qu’ils ont fait avec le secteur bancaire… » Quant à l’activiste Jean Jacques Lumumba, ce rapport est un test pour le président Tshisekedi qui doit agir maintenant pour « éviter que des choses pareilles se produisent dans l’avenir ». Pour The Sentry « ces détournements de fonds auraient aussi servi les intérêts des sociétés basées sur trois continents ».

Mamadou Diarra

Le Pays

MaliwebAfrique
Dans sa publication de la semaine dernière, « Deutsche Welle » a vulgarisé la teneur du rapport d’une ONG américaine dénommée ’’the sentry’’. Selon ledit rapport, Joseph Kabila et son entourage auraient tenté de prendre le contrôle des banques de la République Démocratique du Congo.   Comme stipulé dans ce rapport américain, il s’agit...