Le Rwanda, souvent salué internationalement pour ses progrès économiques et sa réintégration après le génocide de 1994, détient et maltraite des enfants des rues dans un centre de rétention de la capitale, a déclaré Human Rights Watch.

Des enfants des rues de la capitale rwandaise, Kigali, sont arbitrairement détenus et maltraités dans un centre de détention, selon Human Rights Watch (HRW).

Le groupe de défense des droits basé à New York a déclaré lundi dans un rapport que des mineurs vulnérables détenus dans l’établissement, connu sous le nom de Gikondo Transit Center, étaient régulièrement battus et exposés à des conditions de surpeuplement et d’hygiène.

Johnston Busingye, ministre rwandais de la justice, a démenti les accusations portées dans le rapport de HRW, décrivant Gikondo comme un centre de « réhabilitation » créé pour fournir aux enfants des compétences et une « protection ».

« Les autorités rwandaises affirment qu’elles réhabilitent les enfants des rues », a expliqué Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch. « Mais au contraire, elles les enferment dans des conditions inhumaines et dégradantes, sans procédure régulière, et les exposent à des passages à tabac et des abus. »

via HRW

MaliwebAfrique
Le Rwanda, souvent salué internationalement pour ses progrès économiques et sa réintégration après le génocide de 1994, détient et maltraite des enfants des rues dans un centre de rétention de la capitale, a déclaré Human Rights Watch. Des enfants des rues de la capitale rwandaise, Kigali, sont arbitrairement détenus et maltraités...