Au Sénégal, la vidéo montrant un Agent de Sécurité de Proximité (ASP) qui violente des femmes handicapées indigne les populations. En effet, il s’agit des dames Awa Gaye et Rougui Thiam, toutes deux en chaises roulantes, se faisant tabasser sous le regard impuissant de leurs camarades handicapés.
L’agresseur, Adama Ndour, a vite été mis aux arrêts par les éléments du commissariat central de Dakar, quelques heures après son acte répugnant.


Les personnes avec un handicap réclament plus de considération

Après s’être indigné de ce qui est arrivé aux deux femmes, la Fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées (Fsaph) a tenu un sit-in pour dénoncer les bavures dont elles font l’objet.

En brassards rouges, les personnes à mobilité réduite se sont rendues à la place de la nation pour manifester leur colère.
« Nous nous sommes réunis ici aujourd’hui pour dénoncer cet acte de barbarie et irresponsable d’un Asp sur les personnes handicapées, notamment les femmes », s’est désolé Khadim Tall, le porte-parole du jour.
Il rappelle ainsi que « les handicapés, qui sont censés être protégés contre les agressions, sont aujourd’hui malmenés et violentés par des forces de défense et de sécurité ».

L’entrepreneuriat, une alternative

Pour Khadim, l’Etat doit trouver « une proposition alternative » aux handicapés, outre la mendicité, surtout que les personnes à mobilité réduite constituent 15% de la population. Il propose ainsi de mettre en place une haute autorité pour les accompagner à entreprendre.
De fil en aiguille, Khadim fustige le fait que « la Délégation à l’entrepreneuriat rapide n’a pas sélectionné, depuis sa création, une seule personne handicapée ».
Pour finir, il demande aux autorités policières de prendre toutes les mesures nécessaires pour punir l’agent de sécurité de proximité et ainsi donner l’exemple contre les bavures que subissent quotidiennement les personnes vivant avec un handicap.

 

afrikmag

MaliwebAfrique
Au Sénégal, la vidéo montrant un Agent de Sécurité de Proximité (ASP) qui violente des femmes handicapées indigne les populations. En effet, il s’agit des dames Awa Gaye et Rougui Thiam, toutes deux en chaises roulantes, se faisant tabasser sous le regard impuissant de leurs camarades handicapés. L’agresseur, Adama Ndour,...