Deux agents de sécurité ont été tués et plusieurs autres blessés, mardi à Mogadiscio, dans l’explosion d’une bombe dans un complexe militaire.

Aucun groupe n’a revendiqué la déflagration qui survient une semaine après que le ministre du Travail et des Services sociaux du pays, Duran Farah Ahmed, a été visé dans l’explosion d’une mine. Son convoi avait emprunté l’un des principaux carrefours de Mogadiscio lorsque l’attaque a eu lieu.

Le groupe al-Shabaab est à l’origine d’une série d’attaques ciblant la capitale depuis que les troupes somaliennes soutenues par une force d’intervention de l’Union africaine ont pris le contrôle d’une partie de leurs bastions à travers le pays.

Le groupe mène une insurrection depuis plus de huit ans pour renverser le gouvernement central et le remplacer par une administration puritaine basée sur la loi islamique.

La Somalie est en proie à l’instabilité depuis le renversement de l’ancien président, général Mohamed Siad Barrie en 1991.

SourceAPA

MaliwebAfrique
Deux agents de sécurité ont été tués et plusieurs autres blessés, mardi à Mogadiscio, dans l'explosion d'une bombe dans un complexe militaire. Aucun groupe n'a revendiqué la déflagration qui survient une semaine après que le ministre du Travail et des Services sociaux du pays, Duran Farah Ahmed, a été visé...