La force navale européenne de lutte contre la piraterie confirme que les pirates ont libéré le pétrolier « Aris 13 ». Son équipage sri-lankais est sain et sauf. L’«Aris 13», battant pavillon des Comores, transportait du pétrole et du gaz de Djibouti à Mogadiscio lorsqu’il avait été attaqué lundi par des hommes armés à bord de deux embarcations rapides.

pirate mer ocean bateau somali

Les garde-côtes du Puntland, région semi-autonome de Somalie, ont fait aux pirates « une offre qu’ils ne pouvaient refuser et les pirates sont partis », a déclaré à l’AFP, sans autres détails, John Steed, responsable de l’Afrique de l’Est de l’ONG Oceans Beyond Piracy (OPB) de lutte contre la piraterie.

Les pirates somaliens s’étaient emparés lundi du pétrolier Aris 13, la première attaque réussie d’un navire commercial au large de la Somalie depuis 2012.

La force navale européenne de lutte contre la piraterie avait indiqué mardi avoir discuté avec le capitaine du tanker, qui leur avait dit que les pirates réclamaient une rançon.

Jeudi, les garde-côtes du Puntland avaient menacé les pirates de donner l’assaut s’ils refusaient de libérer l’équipage et le navire, alors au mouillage devant la localité de Habo, sur la côte du Puntland, sur la pointe nord-est de la Somalie.

Les pirates « sont des pêcheurs exaspérés par la pêche illégale, au large de leurs côtes », de la part des navires étrangers, a pour sa part expliqué à l’AFP Abdiwahab Ahmed, un notable (elder) de la localité d’Alula. Le tanker se trouvait au large d’Alula mardi avant d’être déplacé vers Habo, à quelques kilomètres au sud-ouest.

publié: le 17-03-2017 par rfi.fr

MaliwebAfrique
La force navale européenne de lutte contre la piraterie confirme que les pirates ont libéré le pétrolier « Aris 13 ». Son équipage sri-lankais est sain et sauf. L’«Aris 13», battant pavillon des Comores, transportait du pétrole et du gaz de Djibouti à Mogadiscio lorsqu’il avait été attaqué lundi par des...