Alors que l’Égypte prend la présidence de l’Union africaine, certains diplomates subsahariens s’interrogent sur la place des pays d’Afrique du Nord au sein du continent et de l’institution panafricaine. Des doutes sans fondement, pour le président tunisien Béji Caïd Essebsi.

« C’est la Tunisie qui a donné son nom à l’Afrique ! », martèle le président tunisien, lui qui a été ministre de l’Intérieur puis ministre de la Défense sous Habib Bourguiba, le père de la nation tunisienne. Une manière de répondre à ceux qui considèrent les pays d’Afrique du Nord comme des pays essentiellement arabes, indifférents aux destinées du continent.

MaliwebAfrique
Alors que l’Égypte prend la présidence de l’Union africaine, certains diplomates subsahariens s’interrogent sur la place des pays d’Afrique du Nord au sein du continent et de l’institution panafricaine. Des doutes sans fondement, pour le président tunisien Béji Caïd Essebsi. « C’est la Tunisie qui a donné son nom à l’Afrique ! »,...