(Agence Ecofin) – Lundi en France, les présidents des cinq pays du G5 Sahel se sont réunis à Pau sur initiative de leur homologue français, Emmanuel Macron. Il était question de repenser la stratégie de coopération avec Paris dans le cadre de la lutte contre les groupes terroristes dans le Sahel.

A l’issue de la rencontre, une déclaration conjointe a été retenue. Si elle réaffirme l’engagement de la France dans le Sahel à travers l’opération Barkhane et d’autres projets, elle fixe également le cadre d’une « coalition pour le Sahel » qui reposera sur quatre piliers.

Le premier pilier, stratégique et militaire, prévoit la concentration des efforts militaires dans la région des trois frontières sous le commandement conjoint de la Force Barkhane et de la Force conjointe du G5 Sahel. Sans ignorer les autres organisations terroristes, il s’agira pour les Etats coalisés de cibler en priorité le groupe Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS). A cet effet, un nouveau déploiement de 220 militaires français devrait être réalisé pour renforcer les opérations de la force Barkhane.

Le deuxième pilier vise à renforcer les capacités militaires des Etats de la région en accélérant les efforts de formation, de soutien logistique et d’équipements des pays du G5 Sahel.

Le troisième pilier quant à lui concerne le retour des Etats et de leurs administrations sur les territoires en proie aux violences terroristes. Il devrait pour cela, s’appuyer sur le « Programme pour la sécurité et la stabilité pour le Sahel » (P3S) annoncé lors du sommet des pays du G7, organisé en août dernier à Biarritz.

Le quatrième et dernier pilier concerne le développement. A cet effet les pays ont rappelé la nécessité d’accélérer le décaissement des fonds promis par de nombreux partenaires, lors de la Conférence des donateurs pour la mise en œuvre du Programme d’investissement prioritaire (PIP) du G5 Sahel, qui s’est déroulée à Nouakchott, en Mauritanie, en décembre 2018.

Notons qu’une nouvelle force appelée « Task Force Takuba » est en cours de création. Elle devrait regrouper les forces spéciales de plusieurs pays européens, pour venir en appui à la force Barkhane sur le terrain.

Moutiou Adjibi Nourou

MaliwebAfriqueCoopération
(Agence Ecofin) - Lundi en France, les présidents des cinq pays du G5 Sahel se sont réunis à Pau sur initiative de leur homologue français, Emmanuel Macron. Il était question de repenser la stratégie de coopération avec Paris dans le cadre de la lutte contre les groupes terroristes dans...