“Nous avons perdu six agents dans une embuscade tendue par de présumés éleveurs peuls”, a déclaré Othman Abubakar, porte-parole local de la police à propos de l’attaque qui remonte à vendredi dernier.

L’attaque s’est produite alors qu’une équipe de police se rendait dans le village de Dowaya (Etat d’Adamawa) dans l’intention de désarmer des éleveurs peuls soupçonnés de détenir illégalement des armes.

La police n’a procédé à aucune arrestation mais l’Etat est sous grande surveillance après une montée des violences entre éleveurs et cultivateurs.

Fin novembre, au moins 30 personnes ont été tuées dans le même district de Numan, où des cultivateurs de l’ethnie bachama, ont lancé des attaques contre des campements d’éleveurs peuls.

Ces derniers affirment que le nombre de victimes est beaucoup plus important et que plus de 60 femmes et enfants ont été massacrés alors qu’ils tentaient de s’enfuir.

BBC

MaliwebAfrique
'Nous avons perdu six agents dans une embuscade tendue par de présumés éleveurs peuls', a déclaré Othman Abubakar, porte-parole local de la police à propos de l'attaque qui remonte à vendredi dernier. L'attaque s'est produite alors qu'une équipe de police se rendait dans le village de Dowaya (Etat d'Adamawa) dans...