Les migrants ont quitté l’Etat du Nord-Darfour vers la Libye clandestinement, selon les “Forces conjointes soudano-libyennes”.

 

Les Forces conjointes soudano-libyennes ont annoncé vendredi que huit Soudanais ont été secourus et 20 corps ont été retrouvés dans le désert, à la frontière entre le Soudan et la Libye.

D’après l’agence de presse soudanaise, les forces conjointes ont réussi à sauver huit citoyens. Tandis que 20 corps de migrants ont été retrouvés dans le désert (sans les identifier), à la frontière commune de l’État du Nord-Darfour avec la Libye.

L’agence a rapporté que les victimes qui “venaient de l’Etat du Nord-Darfour, comptaient se diriger vers la Libye, clandestinement à bord de deux véhicules”.

La même source a rapporté citant le commandant des forces conjointes, le colonel Ali Saeed, que les forces conjointes soudano-libyennes dans la ville de Dongola (nord) ont effectué des opérations de recherche et réussi à retrouver 20 dépouilles dans le désert.

“Les forces conjointes ont pu secourir huit personnes qui ont reçu les premiers soins nécessaires”, a-t-il rassuré.

Le colonel Saeed a par la même occasion salué le travail effectué par les forces conjointes soudano-libyennes qui œuvrent à “lutter contre la traite des êtres humains et la contrebande”.

Il a également rappelé l’importance de “la coopération des autorités libyennes avec les forces soudanaises afin de sécuriser les frontières entre les deux pays”.

Le Soudan lutte contre la criminalité transfrontalière, le commerce des armes et le phénomène de la migration clandestine, dont les taux ont doublé ces dernières années.

Ces divers trafics sont dirigés par des gangs organisés aux frontières orientales du Soudan avec l’Éthiopie et l’Érythrée, ainsi qu’à la frontière nord-ouest avec Libye, pour transporter des migrants vers des pays comme Israël, via l’Egypte, et vers l’Europe via la Libye.

Le Soudan est considéré comme un pays de transit de migrants irréguliers, dont la plupart sont originaires des pays de la Corne de l’Afrique, où ils sont transportés vers d’autres pays comme Israël, à travers le désert égyptien du Sinaï, ainsi que vers les côtes européennes après avoir été passés par la Libye.

*Traduit de l’arabe par Hajer Cherni

Source : Anadolu Agency
MaliwebAfrique
Les migrants ont quitté l'Etat du Nord-Darfour vers la Libye clandestinement, selon les 'Forces conjointes soudano-libyennes'.   Les Forces conjointes soudano-libyennes ont annoncé vendredi que huit Soudanais ont été secourus et 20 corps ont été retrouvés dans le désert, à la frontière entre le Soudan et la Libye. D'après l'agence de presse...