Le dimanche 29 novembre 2020 s’est tenue la deuxième édition du championnat national du Sambo art martial d’origine russe dans la salle Salamatou Maïga du palais des sports de Bamako. Sur six ligues régionales ayant participé à cette compétition, le district de Bamako a terminé premier suivi respectivement de la ligue de Sikasso et Ségou.

Durant toute la journée, les combattants se sont affrontés dans les différentes catégories des éliminatoires jusqu’aux finales dans la soirée. Et parmi les combats les plus attendus, il y avait celui opposant Noëlle Koné (Bko) à Djénéba Traoré (Bko) en -68 kg chez les filles et celui entre Abdoulaye Doucara dit Pablo (Bko) et Boubacar Dembeé  (Kayes) en -74kg chez les garçons.

À la suite des matchs très disputés, c’est Noëlle et Pablo qui se sont imposés face à leurs adversaires respectifs devant une salle plutôt acquise à leur cause.

Dans les autres catégories, les résultats enregistrés sont les suivants :

Chez les filles, Saran Koné s’est imposée face à Salimata Sylla en -80kg, en -62kg, c’est Salimata Keïta qui est sortie victorieuse face à Mariam Camara, en -52kg Bintou Doucouré a pris le meilleur sur Aïchata Sidibé.

En garçons, en +100kg, Abdoulaye Fofana n’a pas eu d’adversaire et remporte la médaille d’or de sa catégorie. Chez les -100kg Diala Kanouté s’est imposé face à Ousmane Djiré, en -90kg, Moussa Diarra aussi était seul combattant dans sa catégorie. Pour les -82kg, c’est Abdoulaye Traoré qui s’est imposé devant Cheick O Bah, -78kg, Toumani Doumbia a gagné face à Bakary Niaré.

Au nombre de victoires remportées, la ligue de Bamako s’est classée première, suivie de celles de Sikasso et de Ségou.

Mais avant le coup d’envoi de la compétition donné par le représentant du ministre de la jeunesse devant plusieurs personnalités dont le représentant de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie, les différents intervenants notamment la présidente de la fédération du Samdo, Mme Diarra Aïchata Fofana, ont appelé les jeunes combattants aux fair-play. La présidente Fofana a également demandé l’accompagnement de tous pour le développement de la discipline qui existe au Mali depuis 2013 et qui est seulement à sa deuxième édition de championnat national. Et M. Andreï, le représentant de l’ambassadeur de la Russie et M. Sidibé qui représentait le ministre de jeunesse et des sports ont assuré la jeune fédération qui peut compter sur eux pour l’aider à se faire une place dans le paysage sportif malien.

À noter que le Sambo est un art martial d’origine Soviétique qui allie plusieurs type d’arts martiaux mais avec une base très proche du Judo.

S.Guindo, stagiaire

Malijet

MaliwebAfriqueSports
Le dimanche 29 novembre 2020 s’est tenue la deuxième édition du championnat national du Sambo art martial d’origine russe dans la salle Salamatou Maïga du palais des sports de Bamako. Sur six ligues régionales ayant participé à cette compétition, le district de Bamako a terminé premier suivi respectivement de...