N’djamena a abrité la 37ème convention/congrès des Lions Club International du 2 au 5 mai 2018, à l’hôtel Radisson Blu sous le thème : « L’évolution du lionisme en Afrique à l’horizon 2020 ».

Dès 8 heures, la place de la nation était remplie du monde. Il s’agissait des lions représentant chaque pays membre et habillés différemment de façon spectaculaire, donnant l’impression de participer à un jeu de concours où chacun espère remporter le prix.

A 9h10, le défilé a commencé avec le conseil des gouverneurs sous le son de la fanfare avec des pas de danse. Le conseil a été suivi par la délégation du Bénin qui a entonné sa propre chanson avec des cannes traditionnelles en mains et les lions du Burkina Faso habillés en pagne traditionnel faisant des gestes spéciaux en se tenant les mains. Les lions du Congo Brazzaville défilant avec des habits cousus en pagne et sac étaient tout contents. La délégation de la Côte d’Ivoire quant à elle, a défilé aux pas de danse de Zouglou, coupé décalé. Après la Côte d’Ivoire vient Djibouti avec son drapeau, le Gabon, la Gambie avec une lionne, Ghana avec 4 lionnes, suivi des lions Keyta, Soudjata. L’ile de Maurice, le Liberia et Madagascar étaient représentés par leur drapeau. La délégation du Mali a défilé avec un slogan de paix. Les lions du Togo ont esquivé des pas de danse et plusieurs chorégraphies avec des mouchoirs en main. Enfin, le Tchad a clôturé le défilé avec des danses traditionnelles souhaitant la bienvenue aux autres lions étrangers.

Après le défilé, tous les lions sont repartis à l’hôtel Radisson BLU pour la cérémonie d’ouverture de la 37ème convention/congrès. Lors de cette cérémonie, le maitre de cérémonie a déclaré que l’organisation de cette convention est une période particulière de l’histoire parce que les lions clubs célèbrent 60 ans d’existence. Il y aura une transformation dans l’organisation et dans la manière de fonctionner avec des nouvelles idées, soutient-il. Rendant un hommage aux membres des lions clubs souffrants et disparus, il déclare qu’ils sont venus souhaiter et célébrer leur amitié et fraternité avec le Tchad. « La vie a ses dures épreuves, elle a emportée certains de nos membres, ainsi il est de notre devoir d’avoir une pensée pieuse envers ceux qui nous ont accompagné durant leur existence et qui ne sont plus parmi nous », a-t-il déclaré.

Une prière a été adressée à ceux qui sont morts, en disant qu’il n y a pas de mort, ceux qui sont morts sont toujours parmi nous, s’encouragent les lions. Cette prière a été suivie de l’hymne de la Zambie, pays de l’orateur du Board, l’hymne du Gabon pays d’origine du président du conseil des gouverneurs, l’hymne du district 403 et enfin hymne national du Tchad. Un hommage a été rendu aux pays d’origine à travers la présentation des différents drapeaux accompagné des chansons de chaque pays par ordre alphabétique et le drapeau des Lions Clubs International.

L’orateur du Board, Claude Ayo-IGUENDA, le président du conseil des gouverneurs du DM 403, affirme qu’il y a l’unité dans le District Multiple 403. Il salue le défilé qui a été fait de manière magnifique et excellente selon lui. « Le pouvoir de nous a plus de poids que le pouvoir des autres, le pouvoir de l’action peut intervenir dans toutes les organisations et en tant que lions nous sommes dans le service, car il n’y a aucun lion dans ce monde qui ne secoure pas et qui n’aide pas. C’est dans le pouvoir du service que nous formulons nos projets, travaillons ensemble avec les clubs dans les pays francophones aussi possible que nous pouvons. Là où il y a besoin, il y a un lion. Il n’y a aucun lion qui rende sa cause plus meilleure que la cause des autres », se réjouit-il.

Le représentant du chef de l’Etat tchadien, le ministre de la santé publique, Aziz Mahamat Saleh ouvrant les travaux de la 37ème convention/congrès DM 403, a salué les actions menées par les Lions club International : « Sachez que je partage avec vous les valeurs de paix et de développement que votre organisation ne cesse de propager à travers le monde entier. Vous pouvez être rassurés du soutien total de mon pays le Tchad, lequel s’engage résolument à accompagner les actions salvatrices des lions en faveur des populations. Les Lions sont les amis du Tchad car ils apportent à mon pays un appui multiforme dans le domaine environnemental, social, sanitaire et scolaire ».

Le ministre de la santé n’a pas manqué de détailler les actions menées par Lions Club en faveur de la population tchadienne : “grâce à l’aide de la fondation des Lions club International, le Tchad participe aujourd’hui à la lutte contre le trachome. C’est un appui important qui vient marquer la volonté des lions à accompagner le pays dans cette noble lutte. Cette volonté de venir en aide à la jeunesse pour améliorer les conditions de sa scolarisation, cette volonté de protéger l’environnement par le reboisement, cette volonté à faire en sorte que les populations recouvrent leur santé et qu’elles aient accès à l’eau potable, telles sont les idées qui guident la fondation des lions”, selon ses propos.

Aziz Mahamat Saleh, encourage les participants au congrès à bien réfléchir sur le thème de la convention afin que le partenariat entre eux soit accompagné et soutenu en cette période de crise du financement traditionnel du développement, en faveur des communautés vulnérables. Il espère que les résolutions qui sortiront des travaux renforceront et intensifieront leur partenariat, forgeront et consolideront davantage les activités du lionisme au Tchad.

Durant 5 jours, les lions venus d’Afrique et de l’Océanie vont présenter le bilan de leurs activités annuelles et présenter le nouveau bureau qui doit guider l’Association dans son fonctionnement. 500 nouveaux membres viennent d’intégrer le Lions Club International.

MaliwebAfrique
N'djamena a abrité la 37ème convention/congrès des Lions Club International du 2 au 5 mai 2018, à l’hôtel Radisson Blu sous le thème : « L’évolution du lionisme en Afrique à l’horizon 2020 ». Dès 8 heures, la place de la nation était remplie du monde. Il s’agissait des lions...