Ce lundi 15 août 2022, deux soldats tchadiens ont été tués par des djihadistes à Dabantchali, dans la région du lac Tchad, a annoncé le président tchadien, Mahamat Idriss Déby Itno.

Dans cette annonce postée sur le réseau social Twitter, le président Déby fait également état de « la mort d’une dizaine de terroristes ». « Nos vaillantes Forces armées viennent de repousser une agression de la nébuleuse secte Boko Haram dans les environs de Bol au lac Tchad », une localité située à environ 300 km au nord de la capitale tchadienne, précise-t-il. Toutefois, le président du Conseil militaire de la transition tchadienne affirme que « deux soldats sont tombés en remplissant leur devoir de défense et de protection de paisibles citoyens ».

Selon lui, cette énième attaque prouve que « la menace terroriste posée par BH et autres terroristes opérants dans la zone est encore et toujours réelle ». C’est ainsi qu’il appelle à la « vigilance constante ».

Cette attaque a lieu alors que le président de l’Union africaine, Macky Sall, chef d’État sénégalais, s’est envolé, ce lundi après-midi, en provenance du Mali, pour le Tchad dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail. Une visite au cours de laquelle il espère discuter avec les autorités tchadiennes du processus de transition en cours dans ce pays. Au cours de ce déplacement, les menaces terroristes pourraient également être au cœur des échanges.

La Rédaction

Sahel Tribune.

MaliwebAfrique
Ce lundi 15 août 2022, deux soldats tchadiens ont été tués par des djihadistes à Dabantchali, dans la région du lac Tchad, a annoncé le président tchadien, Mahamat Idriss Déby Itno. Dans cette annonce postée sur le réseau social Twitter, le président Déby fait également état de « la mort d’une dizaine de terroristes ». « Nos vaillantes...