Lundi 9 juillet 2018, le nouveau patron de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a dévoilé la liste des membres de sa toute nouvelle équipe gouvernementale. Cela a provoqué moult surprises.

Erdogan a souhaité mettre en place gouvernement d’exception nationale avec plusieurs réformes. Le chef de l’État se retrouve avec un pouvoir bien renforcé puisqu’il devient le véritable détenteur de tout le pouvoir exécutif, le poste de Premier ministre étant supprimé. Néanmoins, le lundi  dernier, tard dans la nuit, il a dévoilé les noms des membres de sa nouvelle équipe gouvernementale. À ce titre, au poste de vice-président, il nomme Fuat Oktay qui occupait le sous-secrétariat dans le gouvernement défunt.

Le président turc vient d’effectuer une composition gouvernementale surprise. De 26 ministères, il réduit le nombre à juste 16 en reconduisant certains anciens ministres dans de nouveaux postes de gouvernance. Les ministres des Affaires étrangères, de la Justice et de l’Intérieur sont restés immuables. Dans le souci de la relance économique, Tayip Erdogan fait appel au ministère des Finances et du Trésor à un de ses proches, Berat Albayrak. Quant au ministère de la Défense, il revient au chef d’État-major des armées, Hulusi Akar. Cet homme a montré son engagement auprès du président turc depuis les événements de 2016.

Fousseni TOGOLA

Source: Le Pays

MaliwebAfrique
Lundi 9 juillet 2018, le nouveau patron de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a dévoilé la liste des membres de sa toute nouvelle équipe gouvernementale. Cela a provoqué moult surprises. Erdogan a souhaité mettre en place gouvernement d’exception nationale avec plusieurs réformes. Le chef de l’État se retrouve avec un...