Un policier camerounais a tué et huit autre grièvement blésés cette nuit lors d’une attaque menée par des présumés séparatistes.

Les policiers camerounais en patrouille dans le quartier populaire d’Azire dans le centre-ville de Bamenda ont subi une attaque de présumés séparatistes.

Ces individus armés ont ouvert le feu contre des policiers à bord de leur véhicule, selon un habitant de ce quartier qui précise que les échanges de coups de feu ont durée plusieurs heures.

Les échanges de coup de feu se sont soldés par la mort de trois terroristes présumés, indique une source militaire.

Du côté des forces de l’ordre, un inspecteur de police a été tué et huit autres grièvement blessée confirme une source hospitalière.

La mort de ce policier durant cette attaque porte à quatre le nombre de soldat camerounais tué en l’espace de trois jours dans les régions anglophones du Cameroun.

Les incidents se multiplient depuis l’annonce mercredi dernier par le Premier ministre camerounais d’un plan d’urgence pour soutenir les régions anglophones, en proie à des violences depuis octobre dernier.

Les attaques dans la partie anglophone du Cameroun sont la plupart du temps attribuées aux séparatistes anglophones armés qui luttent pour la restauration d’un Etat appelé Ambazonie.

Cet Etat regrouperait le nord-ouest et le sud-ouest, les deux régions anglophones du Cameroun.

 

Source: BBC

MaliwebAfrique
Un policier camerounais a tué et huit autre grièvement blésés cette nuit lors d'une attaque menée par des présumés séparatistes. Les policiers camerounais en patrouille dans le quartier populaire d'Azire dans le centre-ville de Bamenda ont subi une attaque de présumés séparatistes. Ces individus armés ont ouvert le feu contre des...