L’ancien président du Burundi, Pierre Buyoya, a démissionné, mardi, de ses fonctions d’Envoyé spécial pour le Mali et le Sahel, sans préciser de raison officielle.

Selon certaines sources, l’ancien président évoquera les motifs de sa décision mercredi lors d’un point de presse.

Le 20 octobre dernier, M. Buyoya a été condamné à perpétuité, dans son pays, pour l’assassinat, en 1993, de son prédécesseur, Melchior Ndadaye. La justice burundaise l’a jugé coupable, avec une vingtaine de proches, « d’attentat contre le chef de l’Etat, attentat contre l’Etat et attentat tendant à porter le massacre et la dévastation ».

De sources proches de l’UA, Pierre Buyoya souhaiterait préparer sa défense en appel de cette condamnation qu’il avait qualifiée de « parodie de justice »,au cours d’une conférence de presse.

L’instance continentale n’a pas fait de commentaires sur cette gênante affaire depuis l’énoncé du verdict.

AT/MD (AMAP)

MaliwebAfrique
L’ancien président du Burundi, Pierre Buyoya, a démissionné, mardi, de ses fonctions d’Envoyé spécial pour le Mali et le Sahel, sans préciser de raison officielle. Selon certaines sources, l’ancien président évoquera les motifs de sa décision mercredi lors d’un point de presse. Le 20 octobre dernier, M. Buyoya a été condamné...