Virus Ebola : le bilan s’alourdit en Guinée

09/04/2014 19:27

Le virus Ebola prend de l’ampleur. Le dernier bilan de l’épidémie en Guinée est accablant : l’Organisation Mondiale de la Santé a enregistré 157 cas suspects dans le pays et 111 en sont décédés. Le Docteur Keiji Fukuda, directeur adjoint de l’OMS a affirmé que l’épidémie de fièvre est « l’une des plus graves jamais enregistrées ».

 

virus maladie ebola

 

La souche du virus qui frappe le pays depuis maintenant plus de deux mois est la plus dangereuse. « La souche Zaïre tue environ 90% des patients contaminés » selon Médecins sans frontières. Les associations et le gouvernement sont désormais pris dans une course contre la montre pour enrayer l’expansion du virus. Le ministère de la santé demande « aux populations de garder le calme et la sérénité ».

Les pays frontaliers ont eux aussi pris des mesures de sécurité et d’hygiène car le virus semble s’être propagé rapidement. Au Libéria, 21 cas suspects ont été recensés, dont 10 décès. Au Sierra Leone, 2 suspicions d’Ebola chez des personnes venues de Guinée ont été signalées mais n’ont cependant pas été encore confirmées officiellement. Au Mali également, 9 suspicions ont été enregistrées.

« Il s’agit de l’une des épidémies les plus effrayantes à laquelle nous sommes confrontés » a ajouté le docteur Fukuda. La maladie est apparue il y a quarante ans mais « cette partie de l’Afrique de l’Ouest n’a jamais connu d’Ebola auparavant, ce qui crée des difficultés dans les mesures de contrôle. Il est essentiel de communiquer pour éviter que les rumeurs alimentent la peur ». Le ministère de la santé, en collaboration avec ses partenaires a ainsi pris les mesures adéquates en instaurant le traitement gratuit de tous les malades dans les centres d’isolement et en augmentant les conseils et informations à la population concernant les mesures d’hygiène.

Le virus Ebola est une fièvre hémorragique foudroyante et aucun vaccin ni traitement n’est encore connu à ce jour. Il a été identifié pour la première fois dans les années 1970 dans les régions de la République démocratique du Congo. Les épidémies les plus violentes ont affiché un taux de mortalité de plus de 90%. La plus mortelle enregistrée par l’histoire reste l’épidémie en Ouganda de l’an 2000 : 425 cas avaient alors été enregistrés et la moitié avaient été fatals.

Plusieurs pays ont mis en place des « barrages » sanitaires, comme la Côte d’Ivoire qui, par le passé, a déjà été ravagée par le virus et qui redouble d’attention. Les pays d’Afrique du nord, bien qu’aucun ne soit touché, ont activé un plan de surveillance. En France, la ministre Marisol Touraine a annoncé le 2 avril dernier avoir mis en place une « vigilance accrue ». Bien qu’il n’y ait encore aucune raison de s’inquiéter, le professeur Denis Malvy, du service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Bordeaux rapporte cependant, lors d’une interview pour l’Express, qu’il est tout de même possible d’avoir des cas d’importations si une personne ramène le virus de l’un des pays touchés. Car la France présente des liens forts avec ce pays francophone.

Article Aleteia

Comments are closed

Other News

  • Politique

    «Honte à ceux qui chantent pendant que le Mali brûle»

    Les critiques et les attaques que subit le Premier Ministre sont injustes; ignobles et indignes. Elles viennent d’une classe politique composée de larves, de politiciens insatiables qui veulent s’enticher au pouvoir pour l’éternité; Durant deux décennies, ils ont pillé; volé les richesses du pays, en l’humiliant sur tous les fronts; en lui apportant la honte; le trafic de tout genre, sous prétexte d’une démocratie de façade dans leurs connivences opportunistes Ils ont transformé les partis politiques en véritables conglomérats et […]

    Read more →
  • Crise malienne

    Pourparlers d’Alger : La rupture !

    Constat d’échec ! Entre le gouvernement malien et les groupes armés, les pourparlers (3èmephase), débutés le 20 novembre dernier, s’enlisent. Les deux parties, faute d’accord, étaient sur le point de se quitter hier. L’on parle même de rupture entre eux. Il semble que la délégation gouvernementale malienne s’apprête à faire ses valises et regagner Bamako, dès aujourd’hui. Pourquoi ? Contrairement à la délégation gouvernementale qui ne tarissait pas d’éloges à l’endroit de la médiation pour avoir produit un document qui ne « parle […]

    Read more →
  • Société

    Lutte contre Ebola : Les députés de Banamba font œuvre utile

    Les députés de Banamba, les Honorables Mamadou dit N’Fa Simpara du CNID Faso Yiriwa Ton et Mahamadou Lamine Wagué du RPM, transfuge de l’URD, viennent une fois de plus de se montrer solidaires de leurs mandants. Ils ont offert aux populations de leur circonscription un important lot de kits de lavage de mains, dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola.  C’était le mardi 25 novembre dernier, dans l’enceinte de la mairie de la Commune de […]

    Read more →
  • Politique

    Transhumance politique : Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara démissionne de l’ADEMA pour le RPM

    Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara démissionne de l’ADEMA pour le RPM Envoyé au nord pour valider les quelques sections de son parti, ADEMA PASJ, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, non moins président du haut conseil des collectivités,  a tout simplement poignardé ses amis dans le dos. En effet, selon nos sources, que le Président du Haut Conseil des Collectivités, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara a, dans la matinée du mercredi 19 novembre dernier, validé le bureau de la section du […]

    Read more →
  • Justice

    La CPI et les crimes de guerre commis au Mali : «Des enquêtes sont déjà en cours», selon le Bureau du Procureur

    Lors de notre séjour à la Haye, nous avons demandé aux membres du Bureau du Procureur où en était la procédure déferrée par notre pays à la CPI pour divers crimes relevant de sa compétence. «Des enquêtes sont en cours et elles se déroulent même dans d’autres pays, comme la Belgique, le Sénégal, la Mauritanie, le Niger ou la France. Il y aura bientôt une représentation de la CPI qui sera basée dans votre capitale. Les enquêtes à Bamako et […]

    Read more →
  • Société

    Pugilat entre un parlementaire et un juge à Ouéléssebougou : Le député attendu en jugement de flagrant délit ce jeudi en Commune VI

    La cour de la Justice de paix à compétence étendue de Ouéléssebougou a vécu, en début de soirée du mardi 25 novembre 2014, un fait insolite. En effet, selon le juge Amadou Diadié Touré, que nous avons joint par téléphone: «le député est venu chez moi aux environs de 18h30, pour un dossier foncier relatif à la réclamation d’une parcelle. Je lui ai répondu qu’il n’était pas partie prenante, qu’il n’était pas non plus avocat et que je n’avais pas […]

    Read more →
  • Nord-Mali

    Pourparlers d’Alger : Le maximalisme contreproductif du MNLA et compagnie

    A entendre Moussa Ag Assarid pérorer sur les antennes de la télévision à propos des droits des «populations de l’Azawad et du Mali» à s’exprimer, on croit être victime d’une mauvaise blague. C’est sidérant de voir les responsables MNLA – HCUA et compagnies s’accrocher désespérément, tel un homme qui se noie s’agripperait à un radeau, aux concepts de fédéralisme et d’Azawad, concepts ne reposant sur aucune réalité tangible. Ni géographique, ni historique, ni juridique, encore moins politique. Selon des historiens […]

    Read more →
  • Société

    Virus EBOLA : Les hommes de médias sensibilisés sur la maladie

    L’association des éditeurs de la presse écrite en partenariat avec le ministère de  l’économie numérique, de l’information et de la communication et le ministère de la santé et de l’hygiène publique a organisé le mardi dernier, une journée d’informations sur le virus Ebola et à l’endroit des  journalistes. La rencontre était présidée par le ministre Mahamadou Camara, ministre de l’économie numérique de l’information et de la communication. Il avait à ses cotés le tout nouveau président de la maison de […]

    Read more →
facebook top comment likes boost