Virus Ebola : le bilan s’alourdit en Guinée

09/04/2014 19:27

Le virus Ebola prend de l’ampleur. Le dernier bilan de l’épidémie en Guinée est accablant : l’Organisation Mondiale de la Santé a enregistré 157 cas suspects dans le pays et 111 en sont décédés. Le Docteur Keiji Fukuda, directeur adjoint de l’OMS a affirmé que l’épidémie de fièvre est « l’une des plus graves jamais enregistrées ».

 

virus maladie ebola

 

La souche du virus qui frappe le pays depuis maintenant plus de deux mois est la plus dangereuse. « La souche Zaïre tue environ 90% des patients contaminés » selon Médecins sans frontières. Les associations et le gouvernement sont désormais pris dans une course contre la montre pour enrayer l’expansion du virus. Le ministère de la santé demande « aux populations de garder le calme et la sérénité ».

Les pays frontaliers ont eux aussi pris des mesures de sécurité et d’hygiène car le virus semble s’être propagé rapidement. Au Libéria, 21 cas suspects ont été recensés, dont 10 décès. Au Sierra Leone, 2 suspicions d’Ebola chez des personnes venues de Guinée ont été signalées mais n’ont cependant pas été encore confirmées officiellement. Au Mali également, 9 suspicions ont été enregistrées.

« Il s’agit de l’une des épidémies les plus effrayantes à laquelle nous sommes confrontés » a ajouté le docteur Fukuda. La maladie est apparue il y a quarante ans mais « cette partie de l’Afrique de l’Ouest n’a jamais connu d’Ebola auparavant, ce qui crée des difficultés dans les mesures de contrôle. Il est essentiel de communiquer pour éviter que les rumeurs alimentent la peur ». Le ministère de la santé, en collaboration avec ses partenaires a ainsi pris les mesures adéquates en instaurant le traitement gratuit de tous les malades dans les centres d’isolement et en augmentant les conseils et informations à la population concernant les mesures d’hygiène.

Le virus Ebola est une fièvre hémorragique foudroyante et aucun vaccin ni traitement n’est encore connu à ce jour. Il a été identifié pour la première fois dans les années 1970 dans les régions de la République démocratique du Congo. Les épidémies les plus violentes ont affiché un taux de mortalité de plus de 90%. La plus mortelle enregistrée par l’histoire reste l’épidémie en Ouganda de l’an 2000 : 425 cas avaient alors été enregistrés et la moitié avaient été fatals.

Plusieurs pays ont mis en place des « barrages » sanitaires, comme la Côte d’Ivoire qui, par le passé, a déjà été ravagée par le virus et qui redouble d’attention. Les pays d’Afrique du nord, bien qu’aucun ne soit touché, ont activé un plan de surveillance. En France, la ministre Marisol Touraine a annoncé le 2 avril dernier avoir mis en place une « vigilance accrue ». Bien qu’il n’y ait encore aucune raison de s’inquiéter, le professeur Denis Malvy, du service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Bordeaux rapporte cependant, lors d’une interview pour l’Express, qu’il est tout de même possible d’avoir des cas d’importations si une personne ramène le virus de l’un des pays touchés. Car la France présente des liens forts avec ce pays francophone.

Article Aleteia

Comments are closed

Other News

  • Santé

    Nigeria: 17 personnes succombent brutalement à une maladie “mystérieuse”

    Les symptômes ne sont pas ceux du Ebola, qui a jusqu’à maintenant épargné le pays Une maladie “mystérieuse” a tué 17 personnes dans le sud-ouest du Nigeria, qui ont succombé brutalement, a déclaré samedi un porte-parole des autorités locales. “Dix-sept personnes sont mortes de la maladie mystérieuse depuis son apparition au début de la semaine dans la ville d’Ode-Irele”, dans l’Etat d’Ondo, a déclaré le porte-parole de l’Etat, Kayode Akinmade, interrogé par l’AFP par téléphone. Les symptômes de cette mystérieuse […]

    Read more →
  • Afrique

    Somalie : un élu local abattu par les Shebab à Mogadiscio

    Un commando shebab a abattu samedi un élu local dans les rues de Mogadiscio, a annoncé à l’AFP un porte-parole du groupe islamiste somalien. En recul militairement, les shebab multiplient les attentats à Mogadiscio notamment contre les parlementaires et les bâtiments officiels. Adan Haji Hussein, un parlementaire de la région semi-autonome du Puntland, au nord, a été tué alors qu’il était en visite à Mogadiscio. “Nos commandos ont abattu Adan car il était un membre de l’administration apostate”, a déclaré […]

    Read more →
  • Afrique

    ONU: A quand les élections en République Centrafricaine ?

    A quand les élections présidentielles et législatives en République centrafricaine ? C’est la question que Freddy Mulongo de Réveil FM International-Afrique Continent  a posé  à Monsieur Ahmad Fawzi, le nouveau Directeur du service de l’information des Nations-Unies  à Genève et porte-parole,  lors d e son premier briefing au Palais des Nations. Monsieur Ahmad Fawzi  a promis de s’enquérir auprès du PNUD basé en République Centrafricaine pour des réponses appropriées. En effet, initialement prévues en février 2015, les élections présidentielle et législatives […]

    Read more →
  • Crise malienne

    Mali : l’ONU ciblée

    Deux chauffeurs des Nations unies ont été tués lors de l’attaque de leur convoi, qui a eu lieu à environ 15 kilomètres à l’ouest de la ville de Gao, selon la mission onusienne. Au moins 35 Casques bleus ont été tués et 140 blessés dans cette même zone depuis juillet 2013. Les militants proches d’Al-Qaïda, qui contrôlaient autrefois la région, ont fui lors de l’intervention française et se sont retirés dans le Sahara. Depuis, ils commettent des attentats-suicides ou attaquent […]

    Read more →
  • International

    Yémen: 52 morts dans des violences dans le sud

    Au moins 52 personnes ont été tuées en près de 24 heures dans le sud du Yémen dans des combats entre partisans et adversaires du président et des raids aériens de la coalition arabe, ont indiqué samedi des sources médicales et militaires. Ce bilan, qui s’ajoute aux 76 morts recensés vendredi, porte à 128 le nombre des personnes tuées en deux jours dans le sud du Yémen, selon un bilan compilé par l’AFP de sources médicales, militaires et tribales. Des […]

    Read more →
  • International

    Réfugiés yéménites à Dijouti : “Je n’ai plus rien”

    Des milliers de familles yéménites ont quitté leur pays en raison des combats et des frappes. Certains ont réussi à fuir vers l’étranger, comme à Djibouti. Pour ce faire, ils ont dû payer des passeurs pour franchir le détroit de Bab-el-Mandeb. Alors que le Yémen est déchiré par des conflits et soumis à des raids aériens, depuis la conquête par les rebelles chiites Houthis et leurs alliés de la capitale Sanaa et de plusieurs régions du nord et de l’ouest, des milliers de […]

    Read more →
  • Afrique

    Afrique du Sud : Zuma annule un voyage après de nouvelles violences xénophobes

    Le président sud-africain Jacob Zuma a annulé samedi un voyage à l’étranger après une nouvelle nuit de violences xénophobes perpétrées par des casseurs et pilleurs, qui ont contraint la police à muscler sa présence sur le terrain. En trois semaines, les violences, qui ont éclaté avant Pâques à Durban (est) dans la province natale du chef de l’Etat, ont fait au moins six morts (15, selon une association) et 5.000 déplacés. La police a confirmé samedi la mort d’un autre […]

    Read more →
  • maliweb Santé

    Une maladie “mystérieuse” frappe le Nigeria

    Pour le moment, les scientifiques n’ont pas identifié la maladie. Seulement les symptômes. Une certitude : elle tue en 24 heures. Dans le village d’Ode-Irele au Nigeria, on dénombre déjà 17 victimes.   A priori rien à voir avec le virus Ebola. Ce n’est pas non plus un virus déjà répertorié. Alors depuis dimanche, la ville d’Ode-Irele, dans le sud-ouest du Nigeria, sombre peu à peu dans la terreur. «Dix-sept personnes sont mortes de la maladie mystérieuse depuis son apparition […]

    Read more →
facebook top comment likes boost