Virus Ebola : le bilan s’alourdit en Guinée

09/04/2014 19:27

Le virus Ebola prend de l’ampleur. Le dernier bilan de l’épidémie en Guinée est accablant : l’Organisation Mondiale de la Santé a enregistré 157 cas suspects dans le pays et 111 en sont décédés. Le Docteur Keiji Fukuda, directeur adjoint de l’OMS a affirmé que l’épidémie de fièvre est « l’une des plus graves jamais enregistrées ».

 

virus maladie ebola

 

La souche du virus qui frappe le pays depuis maintenant plus de deux mois est la plus dangereuse. « La souche Zaïre tue environ 90% des patients contaminés » selon Médecins sans frontières. Les associations et le gouvernement sont désormais pris dans une course contre la montre pour enrayer l’expansion du virus. Le ministère de la santé demande « aux populations de garder le calme et la sérénité ».

Les pays frontaliers ont eux aussi pris des mesures de sécurité et d’hygiène car le virus semble s’être propagé rapidement. Au Libéria, 21 cas suspects ont été recensés, dont 10 décès. Au Sierra Leone, 2 suspicions d’Ebola chez des personnes venues de Guinée ont été signalées mais n’ont cependant pas été encore confirmées officiellement. Au Mali également, 9 suspicions ont été enregistrées.

« Il s’agit de l’une des épidémies les plus effrayantes à laquelle nous sommes confrontés » a ajouté le docteur Fukuda. La maladie est apparue il y a quarante ans mais « cette partie de l’Afrique de l’Ouest n’a jamais connu d’Ebola auparavant, ce qui crée des difficultés dans les mesures de contrôle. Il est essentiel de communiquer pour éviter que les rumeurs alimentent la peur ». Le ministère de la santé, en collaboration avec ses partenaires a ainsi pris les mesures adéquates en instaurant le traitement gratuit de tous les malades dans les centres d’isolement et en augmentant les conseils et informations à la population concernant les mesures d’hygiène.

Le virus Ebola est une fièvre hémorragique foudroyante et aucun vaccin ni traitement n’est encore connu à ce jour. Il a été identifié pour la première fois dans les années 1970 dans les régions de la République démocratique du Congo. Les épidémies les plus violentes ont affiché un taux de mortalité de plus de 90%. La plus mortelle enregistrée par l’histoire reste l’épidémie en Ouganda de l’an 2000 : 425 cas avaient alors été enregistrés et la moitié avaient été fatals.

Plusieurs pays ont mis en place des « barrages » sanitaires, comme la Côte d’Ivoire qui, par le passé, a déjà été ravagée par le virus et qui redouble d’attention. Les pays d’Afrique du nord, bien qu’aucun ne soit touché, ont activé un plan de surveillance. En France, la ministre Marisol Touraine a annoncé le 2 avril dernier avoir mis en place une « vigilance accrue ». Bien qu’il n’y ait encore aucune raison de s’inquiéter, le professeur Denis Malvy, du service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Bordeaux rapporte cependant, lors d’une interview pour l’Express, qu’il est tout de même possible d’avoir des cas d’importations si une personne ramène le virus de l’un des pays touchés. Car la France présente des liens forts avec ce pays francophone.

Article Aleteia

Comments are closed

Other News

  • Santé Mali/Ebola : un cas suspect détecté à Kayes

    Mali/Ebola : un cas suspect détecté à Kayes

    Un cas suspect de fièvre hémorragique à virus Ebola a été détecté à Kayes, ville de l’ouest du Mali, à 495 km de Bamako, a appris Xinhua de sources médicales. D’après des habitants de cette ville, il s’agit d’une petite fille qui a récemment quitté la Guinée-Conakry avec sa tante pour rentrer au Mali. Joint par Xinhua, un médecin de l’hôpital régional de Kayes a confirmé l’existence de ce cas suspect, précisant qu’une équipe médicale de Bamako est déjà arrivée […]

    Read more →
  • Politique

    Cabale contre le ministre des sports : Un conseiller spécial du président IBK indexé

    Non content d’être évincer de la fédération malienne d’hippisme qu’il a pillé pendant plus de 14 ans, Mamadou Tièoulé Konaté, conseiller spécial du président Ibrahim Boubacar Keita a décidé de faire la peau au Ministre des Sports. Ses ambitions pour le Ministère des Sports à la veille de chaque rumeur de remaniement est aussi l’un des mobiles de cette cabale médiatique savamment orchestrée. Puisque que le mensonge n’a aucun avenir, cette tentative tout comme les précédents est vouée à l’échec. […]

    Read more →
  • Afrique

    BURKINA FASO: NOUVEAUX RASSEMBLEMENTS DANS LE CALME À OUAGADOUGOU

    Au Burkina Faso, de nouveaux rassemblements se sont tenus mercredi soir à Ouagadougou en réaction contre l’annonce mardi par le gouvernement burkinabé d’un référendum, qui doit rendre possible la candidature à l’élection de 2015 du président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans. Quelques centaines de protestataires se sont massés entre 20h00 et 23h00 dans plusieurs quartiers de la capitale, bloquant un temps le trafic, avant d’être dispersés dans le calme par les forces de l’ordre, davantage présentes que la […]

    Read more →
  • Crise malienne

    Mali: les différents groupes armés du Nord en désaccord à Alger

    En Algérie, les discussions de paix maliennes se poursuivent. En début de semaine, la médiation qui regroupe les pays voisins du Mali et les organisations internationales a remis un document aux mouvements armés du nord du Mali et aux autorités de Bamako. Ce document écrit à partir des propositions des deux parties doit servir de base à la rédaction de l’accord de paix. Mais dès la distribution de ce document, les mouvements du Nord ont réagi de manières très différentes. […]

    Read more →
  • Afrique

    Burkina Faso : Blaise Compaoré se taille une Constitution sur mesure !

    Réuni en session extraordinaire, le conseil des ministres du Burkina Faso a adopté, mardi, un projet de loi portant révision de la Constitution pour permettre au Président Blaise Compaoré de se représenter à l’élection présidentielle de 2015. En annonçant, mardi, la tenue d’un référendum qui doit rendre possible la candidature à l’élection présidentielle de 2015 du chef de l’Etat Blaise Compaoré, le gouvernement burkinabè a mis fin à un long suspense. La Constitution en voie d’être modifiée… En effet, le […]

    Read more →
  • Société

    L’employabilité des jeunes : L’Apej prévoit des conférences locales

    Le coordonnateur de l’Agence pour l’emploi des jeunes lors d’une conférence débat le mardi 21 octobre 2014 à la maison de la presse a annoncé l’organisation de conférences locales pour promouvoir l’emploi des jeunes.   Organisée au nom de la Jeunesse de la Commune II, la première conférence a regroupé les autorités communales, le représentant des jeunes, et les associations jeunes de la Commune pour échanger sur le « rôle et place du stage de formation professionnelle dans l’employabilité des jeunes ». L’Apej […]

    Read more →
  • Politique

    Artisanat : Le ministère et ses partenaires en conclave

    Hier, s’est ouvert un atelier de deux jours sur la vulgarisation du code communautaire des pays membres de l’Afrique de l’Ouest. Organisé par le ministère de l’Artisanat et du Tourisme, il a pour but d’échanger sur le nouveau code communautaire des pays de l’Uémoa. Il regroupe, outre les partenaires financés, le représentant de la Commission de l’Uémoa, l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali et la Fédération nationale des artisans du Mali. Mme Berthé Assaïta Bengali, ministre de l’Artisanat […]

    Read more →
  • Politique

    2e convention du PDES : Les héritiers d’ATT à la croisée des chemins

    Après deux années d’absence pour des raisons plus ou moins officiels, la 2e convention nationale extraordinaire du Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) aura finalement lieu du 1er au 2 novembre 2014. Cette instance va mettre en place la nouvelle direction du parti des amis de l’ex-président Amadou Toumani Touré, en exil dans la capitale sénégalaise.   Les 1er et 2 novembre prochains seront marqués par la tenue de la 2e convention nationale extraordinaire du Parti pour […]

    Read more →