Virus Ebola : le bilan s’alourdit en Guinée

09/04/2014 19:27

Le virus Ebola prend de l’ampleur. Le dernier bilan de l’épidémie en Guinée est accablant : l’Organisation Mondiale de la Santé a enregistré 157 cas suspects dans le pays et 111 en sont décédés. Le Docteur Keiji Fukuda, directeur adjoint de l’OMS a affirmé que l’épidémie de fièvre est « l’une des plus graves jamais enregistrées ».

 

virus maladie ebola

 

La souche du virus qui frappe le pays depuis maintenant plus de deux mois est la plus dangereuse. « La souche Zaïre tue environ 90% des patients contaminés » selon Médecins sans frontières. Les associations et le gouvernement sont désormais pris dans une course contre la montre pour enrayer l’expansion du virus. Le ministère de la santé demande « aux populations de garder le calme et la sérénité ».

Les pays frontaliers ont eux aussi pris des mesures de sécurité et d’hygiène car le virus semble s’être propagé rapidement. Au Libéria, 21 cas suspects ont été recensés, dont 10 décès. Au Sierra Leone, 2 suspicions d’Ebola chez des personnes venues de Guinée ont été signalées mais n’ont cependant pas été encore confirmées officiellement. Au Mali également, 9 suspicions ont été enregistrées.

« Il s’agit de l’une des épidémies les plus effrayantes à laquelle nous sommes confrontés » a ajouté le docteur Fukuda. La maladie est apparue il y a quarante ans mais « cette partie de l’Afrique de l’Ouest n’a jamais connu d’Ebola auparavant, ce qui crée des difficultés dans les mesures de contrôle. Il est essentiel de communiquer pour éviter que les rumeurs alimentent la peur ». Le ministère de la santé, en collaboration avec ses partenaires a ainsi pris les mesures adéquates en instaurant le traitement gratuit de tous les malades dans les centres d’isolement et en augmentant les conseils et informations à la population concernant les mesures d’hygiène.

Le virus Ebola est une fièvre hémorragique foudroyante et aucun vaccin ni traitement n’est encore connu à ce jour. Il a été identifié pour la première fois dans les années 1970 dans les régions de la République démocratique du Congo. Les épidémies les plus violentes ont affiché un taux de mortalité de plus de 90%. La plus mortelle enregistrée par l’histoire reste l’épidémie en Ouganda de l’an 2000 : 425 cas avaient alors été enregistrés et la moitié avaient été fatals.

Plusieurs pays ont mis en place des « barrages » sanitaires, comme la Côte d’Ivoire qui, par le passé, a déjà été ravagée par le virus et qui redouble d’attention. Les pays d’Afrique du nord, bien qu’aucun ne soit touché, ont activé un plan de surveillance. En France, la ministre Marisol Touraine a annoncé le 2 avril dernier avoir mis en place une « vigilance accrue ». Bien qu’il n’y ait encore aucune raison de s’inquiéter, le professeur Denis Malvy, du service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Bordeaux rapporte cependant, lors d’une interview pour l’Express, qu’il est tout de même possible d’avoir des cas d’importations si une personne ramène le virus de l’un des pays touchés. Car la France présente des liens forts avec ce pays francophone.

Article Aleteia

Comments are closed

Other News

  • Afrique Economie

    Banque africaine de développement : LE CANDIDAT DU NIGERIA AKINWUNI A. ADESINA ELU PRESIDENT

    l a été élu à l’issue du 6è tour de scrutin avec plus de 60% des suffrages devant les deux autres finalistes, la Cap-verdienne Cristina Duarte et le Tchadien Kordjé Bedoumra Le nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD) s’appelle Akinwuni A. Adesina. Le Nigerian a été élu hier à Abidjan à l’hôtel Ivoire où se déroulent les 50è assemblées annuelles de l’établissement bancaire. Akinwuni A. Adesina a été préféré par les gouverneurs de la Banque à 7 […]

    Read more →
  • Nord-Mali

    Nord du Mali : SUR LA LIGNE DE FRONT AVEC LES CASQUES BLEUS

    A Gao comme à Tombouctou, les soldats de la paix effectuent dans un climat de tension extrême. Qu’a également vécu notre équipe de reportage Il est 15 h 10 minutes quand l’avion de la Minusma amorce sa descente sur la Cité des Askia. Gao, la ville la plus peuplée du Nord de notre pays, abrite les centres de commandement des forces militaires (Minusma, Armée malienne, Force française Barkhane). C’est sous un soleil de plomb que l’aéronef s’immobilise sur le tarmac […]

    Read more →
  • Interviews Politique

    Prof Tiémoko Sangaré, Président de l’ADEMA-PASJ. : « Je place mon mandat sous le signe du renouveau »

    Le professeur Tiémoko Sangaré, l’homme qui a la lourde responsabilité de présider les destinées de l’ADEMA-PASJ pour cinq ans s’est prêté à nos questions à la fin des assises du cinquième congrès ordinaires des abeilles.  Le Pouce : Sous quel signe vous placez votre mandat ? Pr Tiémoko Sangaré : « Je place mon mandat sous le signe du renouveau de l’ADEMA, du retour de l’ADEMA à ses valeurs et à ses repères. Vous savez, depuis l’instauration de la démocratie au Mali, l’ADEMA est […]

    Read more →
  • Société

    Axe Tominian-Benena : Le METD sur le chantier

    Le ministre Mamadou Hachim Koumaré, à la tête d’une forte délégation, s’est rendu le 23 mai 2015 sur le chantier de l’axe qui relie les communes de Tominian et de Bénéna. Les travaux étant exécutés à 30 %, le ministre Koumaré a invité l’entrepreneur portugais à honorer ses engagements en termes de délai.   L’objectif de cette visite, pour le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement (METD), Mamadou HachimKoumaré, était de constater du visu l’évolution et la qualité […]

    Read more →
  • Nord-Mali Société

    Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane

    Selon nos confrères de L’Express, le 24 décembre 2014 une patrouille aérienne repérait, dans la région de Gao, deux convois de drogues roulant à quelques kilomètres l’un de l’autre. « Le premier était escorté par des 4×4 battants pavillons de la Coordination des mouvements de l’Azawad ; le second, par des véhicules portant les couleurs du Gatia… » poursuit notre source sécuritaire. Ce jour-là, les deux mouvements ennemis avaient mieux à faire que de se tirer dessus. Donc,  les arrivages de cocaïne se […]

    Read more →
  • Editorial maliweb

    En un mot : La France bloque le candidat du Mali

    C’est un euphémisme de dire que les relations ne sont plus au beau fixe entre la France et le Mali. Les critiques de plus en plus acerbes des manifestants à Bamako comme à l’intérieur du pays contre Paris n’arrangent pas les rapports avec le pays de François Hollande, qui vient de porter un autre coup au Mali déjà fragilisé par son soutien désormais manifeste aux rebelles de la CMA. Hier, à l’élection du nouveau président de la Banque africaine de […]

    Read more →
  • Sports

    Violence dans les stades : LE STADE MALIEN ET LES onze CRéATEURS A L’AMENDE

    La CAF vient d’infliger des sanctions pécuniaires à deux clubs maliens. Il s’agit du Stade malien et des Onze Créateurs qui ont été frappés par l’instance dirigeante du football continental suite aux incidents qui ont émaillé les rencontres des Blancs et des Créateurs en coupes d’Afrique des clubs face, respectivement au TP Mazembé de la RD Congo et à l’ASEC d’Abidjan. L’équipe de Niaréla a été condamnée à 20 000 dollars (environ 10 millions de F cfa) pour mauvais comportements […]

    Read more →
  • Sports

    Coupe du monde junior : LES AIGLONS ENTRENT EN LICE DIMANCHE

    Pour sa première sortie, la sélection nationale affrontera le Mexique, avant de se frotter successivement à la Serbie et à l’Uruguay Jusqu’au 20 juin, tous les regards de la planète foot seront tournés vers la Nouvelle-Zélande qui accueille la 20è édition de la Coupe du monde junior encore appelé U20. Lancée en 1977 (victoire de l’ex-URSS en Tunisie), la compétition ne comprenait que 28 matches lors de l’édition inaugurale. Mais aujourd’hui, le Mondial junior est devenu un évènement majeur avec […]

    Read more →
facebook top comment likes boost