Près de cinq mois après sa démission, l’ancien président Zimbabwéen, Robert Mugabe, a du mal à se défaire de tout ce qui a trait à la présidence de la république du Zimbabwe. A en croire nos confrères de BBC, l’ex président zimbabwéen ne veut pas quitter l’une des résidences officielles proche de la présidence.

D’après notre source, celui qui a passé 37 ans à la tête du pays refuse jusqu’à présent de rendre les clés de ladite résidence. C’est jeudi dernier que George Charamba, l’actuel porte-parole de la présidence zimbabwéenne, a rendu publique cette information.

Robert Mugabe qui a vécu pendant 37 ans dans cette résidence éprouve une énorme peine à la quitter, c’est ce qui expliquerait son refus de rendre les clés.

Les médias locaux n’ont pas caché leur étonnement ces derniers jours, après avoir constaté que Robert Mugabe n’avait toujours pas déménagé de cette résidence. et qu’il ne montrait d’ailleurs aucun signe de vouloir partir de là.

Le porte-parole de la présidence zimbabwéenne, George Charamba, a expliqué que l’ancien chef d’état est pour l’heure à Singapour » pour consulter ses médecins comme il le faisait régulièrement.

Pour rappel, Robert Mugabe avait démissionné en novembre 2017 suite à un coup de force de l’armée. Egalement lâché par son propre parti, la Zanu-PF, il a été contraint de quitter son poste afin d’éviter une motion de destitution déposée contre lui au Parlement.

Depuis son départ, c’est Emerson Mnangagwa, son ancien bras droit, qui détient les reines du pourvoir.

Afrikmag

MaliwebAfrique
Près de cinq mois après sa démission, l’ancien président Zimbabwéen, Robert Mugabe, a du mal à se défaire de tout ce qui a trait à la présidence de la république du Zimbabwe. A en croire nos confrères de BBC, l’ex président zimbabwéen ne veut pas quitter l’une des résidences...