Jusque-là il ramenait à la vie. Jeudi, il dut la quitter à son tour, sans crier gare et après une rude journée de travail. Plus saisissant encore, mercredi soir, il remontait le moral des femmes qui, à Aci 2000, pleuraient la perte de sa belle-sœur Oumou Maiga.

Le Pr Gangaly Diallo s’en va après avoir admirablement servi le Mali et, sans doute payé de santé, son total dévouement à son métier de médecin. Chirurgien réputé doué qui aura réussi avec des exploits avec les moyens du bord, c’est à dire le bistouri à l’heure du laser, le défunt a soulagé de très nombreux malades. En raison de son calme, sa grande patience et sa conscience professionnelle, sa salle de consultation ne désemplissaient pas. La disparition de l’éminent professeur est incontestablement une lourde perte pour le monde médical local et pour  malades dont il avait gagné la confiance. A Coumba sa veuve éplorée, à toute sa famille ainsi qu’à ses proches, nous adressons nos sincères  condoléances. L’humilité dont le pr Gangaly a su faire preuve durant sa vie servira d’école pour ceux qui sont encore là mais qui, en vertu de leur statut de mortels, ne peuvent pas ignorer les termes du contrat divin.

 

MaliwebBiographieSociété
Jusque-là il ramenait à la vie. Jeudi, il dut la quitter à son tour, sans crier gare et après une rude journée de travail. Plus saisissant encore, mercredi soir, il remontait le moral des femmes qui, à Aci 2000, pleuraient la perte de sa belle-sœur Oumou Maiga. Le Pr Gangaly...