Il s’appelait Issa Fakaba. Issa Fakaba Sissoko. En lui couvait un volcan.

 Ndeyssane ! Que c’est triste de parler au passé d’un confrère, de surcroit si jeune ! Issa Fakaba était l’archétype du journaliste engagé dans la défense de la veuve et de l’orphelin, au point qu’on se demandait à chaque fois qui on avait en face entre le Issa activiste sur sa page Facebook, et le Issa de studio Tamani ayant pour sacerdoce l’équilibre de l’information et l’équidistance.

Il ne laissait rien passer.

La mort est ainsi faite. La terre ne laisse rien. Les meilleurs sont toujours les premiers à partir, à nous être arrachés. Issa Fakaba était une valeur sûre de la presse malienne, révélée par le Groupe l’Indicateur, mais, éclos à Studio Tamani.

A sa famille, à Etienne, et à Studio Tamani, Mali-Tribune apporte toute sa sympathie et présente ses condoléances.

Dors en paix, jeune frère : tu as mérité le respect des confrères, tu as apporté ta pierre à la construction du Mali.

MK.

Mali Tribune

MaliwebBiographie
Il s’appelait Issa Fakaba. Issa Fakaba Sissoko. En lui couvait un volcan.  Ndeyssane ! Que c’est triste de parler au passé d’un confrère, de surcroit si jeune ! Issa Fakaba était l’archétype du journaliste engagé dans la défense de la veuve et de l’orphelin, au point qu’on se demandait à chaque fois...