Selon les membres du grin, la Russie est de plus en plus convoitée en Afrique et le Président de la Transition malienne, Assimi Goïta, y a beaucoup contribué. D’après eux, ce dernier a fait la promotion de la Russie sans se rendre compte.

 

Son style de gouvernance a fait de ce pays un partenaire fiable et privilégié aux yeux des Africains. En effet, mêmes les membres du grin reconnaissent que la Russie a toujours regardé les pays africains comme des égaux. Contrairement aux occidentaux qui les considèrent encore comme des élèves en matière de démocratie. « La Russie répond à la guerre par les armes alors que les Européens prônent le dialogue, la justice, la préservation des droits de l’homme, entre autres », disent-ils.

Au grin, ils sont tous convaincus que la relation qui lie la transition malienne à la Russie est beaucoup appréciée par de nombreux pays d’Afrique à tel point que les populations sollicitent la Russie.

De l’avis des membres, la politique de la France en Afrique est obsolète et la France n’insuffle plus le changement que les Africains veulent. Les membres estiment que les populations africaines commencent à avoir plus foi en la Russie qu’à la France en termes de partenariat gagnant-gagnant et sincère. « Vous nous interdisez d’acheter des armes, vous voulez tout nous dicter, nous nous sommes réveillés aujourd’hui et nous ne voulons plus ça », ont conclu les membres du grin.

Ibrahima Ndiaye

SourceMali Tribune