C’est avec une très grande affliction que les faîtières de la presse malienne ont suivi l’occupation anarchique de l’ORTM par des manifestants du M5- RFP. Celle-ci a été suivie du saccage des locaux ainsi que de l’incendie de plusieurs véhicules de service et du personnel.

En ce moment gravissime, nous, membres des faîtières de la presse, manifestons notre soutien indéfectible à nos confrères de l’ORTM.

⁃ Condamnons avec la dernière rigueur la tournure violente prise par les événements

  • Plaidons pour une plus grande sécurisation des hommes de média et de leurs biens.
  • appelons les manifestants au calme et à l’esprit de discernement.
  • Réaffirmons notre profond attachement à la liberté d’expression et d’opinion.
  • formulons le vœu que le personnel soit dédommagé à concurrence des préjudices subis.
    ⁃ Exhortons l’ensemble des journalistes à œuvrer pour l’apaisement et à l’observance des règles d’éthique et de déontologique.
  • Aux acteurs politiques de privilégier le dialogue, la paix pour la résolution de la crise politique actuelle.
    Fait à Bamako le samedi 11 juillet 2020
    Maison de la presse: Dramane Aliou Koné
    Chevalier de l’ordre national du Mali
    URTEL: Bandiougou Danté

ASSEP: Bassidiki Touré

Groupe patronal de la presse écrite: Chahana Takiou

Boubacar Yalcouye: Mouvement de Protection de la Presse contre les Violences (MPV-MALI)

MaliwebCommuniqué de presse
C’est avec une très grande affliction que les faîtières de la presse malienne ont suivi l’occupation anarchique de l’ORTM par des manifestants du M5- RFP. Celle-ci a été suivie du saccage des locaux ainsi que de l’incendie de plusieurs véhicules de service et du personnel. En ce moment gravissime, nous,...