Fidèle à sa vocation panafricaniste et humaniste, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè salue les mouvements de lutte contre le racisme et la glorification de l’esclavage déferlant à travers le monde entier à la suite de l’assassinat odieux de M. George Floyd par un agent atrocement raciste de la Police américaine.

Notant que d’une part, plusieurs grandes puissances d’aujourd’hui ont bâti leur prospérité économique sur la traite des esclaves aux dépens de l’Afrique et continuent à entretenir un système économique, social et politique marqué du sceau du racisme anti-noirs et d’autre part « l’émigration choisie « d’aujourd’hui basée sur l’incitation à la fuite des cerveaux n’est que le pendant de « l’émigration choisie » d’hier axée sur l’extraction des bras les plus valides du Continent noir, le Parti de l’Avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien estime que lesdites puissances ont le devoir légal et moral de compenser l’Afrique pour l’énorme préjudice économique, culturel et socio-psychologique qu’elles lui ont infligé.

Dans la même veine, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè soutient sans réserve le vaste mouvement mondial visant à déboulonner les statues et autres monuments magnifiant les champions de la traite des esclavages et de la colonisation raciste et déshumanisante dont l’Afrique continue à souffrir des stigmates. C’est le lieu de saluer le courage visionnaire du Président Modibo Keïta et de ses vaillants compagnons de la lutte pour l’Indépendance et la construction nationale qui n’ont pas hésité à déboulonner les statues et monuments dédiés aux chefs militaires et politiques de la pénétration coloniale et à débaptiser beaucoup de rues et places publiques dans un louable effort de décolonisation des mentalités et d’affirmation de la dignité de l’être africain.

L’indispensable solidarité entre les Peuples du monde entier ne saurait devenir une réalité que si les séquelles racistes et esclavagistes, surtout celles handicapant et stigmatisant l’être noir au plan intellectuel, psychologique, politique, économique et socioculturel étaient totalement éradiquées par un mouvement volontariste des Etats, de la société civile, de la communauté internationale et des acteurs économiques à travers le mode entier.

Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun/chacune !

Fait à Bamako, le 10 juillet 2020

Pour le Bureau Politique National

 Le Secrétaire Général

 Soumana Tangara

Source : Maliactu.info

MaliwebCommuniqué de presse
Fidèle à sa vocation panafricaniste et humaniste, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè salue les mouvements de lutte contre le racisme et la glorification de l’esclavage déferlant à travers le monde entier à la suite de l’assassinat odieux de M. George Floyd par un agent atrocement raciste...