Allocution de Madame KEÏTA Aminata MAÏGA, Epouse du Chef de l’Etat (Cité des Enfants, le jeudi 22 décembre 2015)

aminata-maiga-premier-dame-conference-reunion

Madame le Ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ;
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;
Monsieur le Représentant de l’UNICEF au Mali ;
Mesdames et Messieurs les partenaires techniques et financiers ;
Madame la Directrice Générale de la Cité des Enfants ;
Mademoiselle la Présidente du Parlement Nationale des enfants ;
Mesdames les Représentants des Organisations Féminines;
Mesdames et Messieurs les Représentants de la Presse Publique et Privée ;
Très Chers enfants ;
Mesdames et Messieurs,

Je suis heureuse d’être avec vous cet après-midi pour la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du Salon de l’Enfance de Bamako, organisée par la Cité des Enfants, sous l’égide du Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

Je voudrais vous remercier tous pour votre présence à cet important évènement.

Mesdames et Messieurs,
Organiser deux éditions du salon dédié aux Enfants, sans interruption est une preuve de la détermination des initiateurs à œuvrer, malgré les défis, pour la protection et le bien-être des enfants du Mali.

Je voudrais remercier et féliciter le Département en charge de la Promotion de la Femme, des Enfants et de la Famille pour cette initiative qui s’inscrit dans son programme de recherche d’un mieux-être, d’un meilleur épanouissement de nos enfants dans un environnement de paix, facteur de stabilité sociale et de développement.

Le thème autour duquel s’articule cette deuxième édition: « la Résilience des enfants : facteur de Paix, de Stabilité Sociale et de Développement Durable » est évocateur. En effet, il invite à réfléchir sur comment permettre aux enfants d’avoir « La capacité à réussir à vivre et à se développer positivement, de manière socialement acceptable… »

Mesdames et Messieurs,
Nous les savons, les enfants constituent avec les femmes, la frange toujours exposée aux affres de la guerre. Ils naissent et grandissent sans acquérir leur premier droit matérialisé par un acte de naissance sans lequel, Ils n’auront pas accès à l’école donc pas à l’instruction.

Aujourd’hui, le Mali regorge d’enfants de situation précaire par le fait de la crise sécuritaire que le Pays traverse depuis quatre ans.
Dans ces circonstances, ils deviennent sujets à des dérives, synonymes de violence et de délinquance.

Le Salon de l’Enfance de Bamako qui a la particularité de mettre sur scène des enfants comme principaux acteurs, offre un espace d’information, de sensibilisation et de formation susceptible d’opérer des transformations positives dans notre société.

En témoignent les thèmes choisis pour les panels qui reprennent toutes les préoccupations dans la gestion de l’éducation des enfants.

Mesdames et Messieurs,
Il s’agit pour les enfants de participer pour s’exprimer, s’exprimer d’une autre manière, s’exprimer à travers leur créativité, s’exprimer pour faire valoir le droit à l’expression.

La diversité des participants, permettra à chaque enfant d’apprendre de son prochain.

Je voudrais renouveler mes félicitations au département et à ses partenaires pour cette louable initiative pédagogique et fédératrice.

Mes sincères remerciements à l’endroit des Partenaires Techniques et Financiers ainsi qu’à tous les acteurs militants des droits de l’Enfant pour les efforts toujours déployés afin de protéger l’enfant par ses droits.

Mes Chers Enfants,
Le Salon de l’Enfance de Bamako, au-delà des loisirs et du divertissement, est pour vous un cadre idéal pour exprimer vos talents de créativité, vous côtoyer les uns les autres, nouer des liens d’amitié, de fraternité et de solidarité. Et en tant que futurs bâtisseurs de nations, vous vous devez d’être des couloirs de transmission de valeurs citoyennes au sein de vos communautés et contribuer ainsi à asseoir une société de paix durable.

Je souhaite plein succès à vos activités et déclare ouverte, la deuxième édition du Salon de l’Enfance de Bamako

Joyeux Noël !

Dieu bénisse le Mali !

Je vous remercie !

Source: Présidence

DibloCommuniqué de presse
Allocution de Madame KEÏTA Aminata MAÏGA, Epouse du Chef de l'Etat (Cité des Enfants, le jeudi 22 décembre 2015) Madame le Ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ; Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ; Monsieur le Représentant de l’UNICEF au Mali ; Mesdames et Messieurs les partenaires...