Radhia Achouri porte parole minusma

Porte-parole : Mme Radhia Achouri

Activités de la direction de la MINUSMA

-Le 23 décembre, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général et Officier en charge de la MINUSMA, Monsieur Koen Davidse, a participé à une cérémonie de remise de diplômes pour les stagiaires de la police nationale ayant bénéficié de la formation “Intervention sur Engins Explosifs Improvisées (I-EEI)”.

La Cérémonie a eu lieu en présence du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré, ainsi que de hauts responsables des institutions sécuritaires de l’Etat Malien.

La MINUSMA appuie les autorités maliennes pour le développement d’une capacité interministérielle de gestion et de réponse (prévention/intervention) à la menace liée à la présence de mines, restes explosifs de guerre (REG) et tous types d’engins explosifs improvisés (EEI), dans le cadre des résolutions successives du Conseil de Sécurité des Nations Unies au Mali, et en synergie avec les partenaires nationaux et internationaux.

Processus de paix et cohésion sociale

-Le 28 décembre, la division des Affaires civiles de la MINUSMA a participé à une session de sensibilisation sur les autorités intérimaires organisée par l’Association Développement durable de la région de Kidal. 44 participants ont pu être éclairés sur la procédure entourant l’établissement des autorités intérimaires et leur rôle à la lumière de l’Accord de Paix.

-Les 27 et 28 décembre, la Division des Affaires civiles de Mopti a effectué une mission à Konio dans le cercle de Djenne. La mission visait à évaluer la situation sécuritaire et la cohésion sociale dans la région. L’équipe a tenu des consultations avec quelque 200 personnes. Les discussions ont surtout porté sur les conflits entre fermiers et éleveurs durant la transhumance.

-Le 28 décembre, une délégation incluant le chef de bureau de la MINUSMA à Tombouctou et les Commandants régionaux d’UNPOL et de la Force s’est rendue au site de cantonnement de Ber pour évaluer l’avancée des travaux et rencontrer les représentants de la CMA. Le site a été jugé pleinement opérationnel.

Droits de l’Homme, de la Femme et de l’Enfant

-Les 20 et 22 décembre, la Division des Droits de l’Homme et de la Protection (DDHP) a effectué une mission d’enquête sur la situation des droits de l’homme dans le cercle de Niono, région de Ségou. La mission avait pour objectif principal d’enquêter sur les motifs de l’attaque du 6 décembre, l’identité des assaillants, ainsi que les diverses responsabilités qui en découlent.

-Le 28 décembre, le Directeur de la Division des droits de l’homme et de la protection (DDHP) a reçu une délégation de notables Tamasheq. Durant la rencontre, les membres de la délégation ont mis en avant les diverses formes de discrimination qu’ils continuent de subir et ont sollicité l’implication de la Division pour que les questions des communautés minoritaires souffrant de discrimination en raison de leur appartenance, puissent faire l’objet d’une attention particulière.

-Le 27 décembre, la DDHP a organisé une séance de renforcement des capacités en matière des droits de l’homme au profit de sept membres, dont deux femmes, de la Commission des droits de l’homme de la société civile de Kidal. La séance a permis aux participants d’acquérir des notions pertinentes sur le cadre juridique des droits de l’homme, la documentation et le monitoring des cas de violations des droits de l’homme.

Projets de relèvement et activités de sensibilisation

-Le 23 décembre, le bureau de l’Information Publique de la MINUSMA à Mopti a remis à neuf radios communautaires de la commune de l’équipement radiophonique d’une valeur de près de 28 millions de Francs CFA. Le projet QIP permettra d’améliorer les conditions de travail des employés, en plus d’autonomiser et de renforcer les capacités opérationnelles des radios de Mopti. La MINUSMA soutient régulièrement les différentes radios communautaires du Mali via des projets QIPs en raison de l’importance de la radio comme outil de communication et de sensibilisation auprès des communautés pour renforcer la liberté d’expression et le droit à l’information des populations.

-Le 23 décembre, le collectif Cram-Cram, appuyé par le Bureau de l’Information Publique de la MINUSMA, a organisé au lycée Mahamane Alassane Haidara de Tombouctou, un concours de musique et de poésie sur le thème « Tombouctou : Terre de réconciliation ». Plus de 1500 jeunes ont pris part à la deuxième édition de cet événement dont l’objectif vise à les sensibiliser à la consolidation de la Paix et la cohésion sociale.

A l’ouverture de l’événement, en présence du représentant de la Direction régionale de la jeunesse et des sports, le Chef de Bureau par intérim de la MINUSMA, Alassane Gobi, a félicité les jeunes pour cette initiative qui « dénote de votre volonté à contribuer au retour à la stabilité dans vos communautés ».

-Le 27 décembre, la Police des Nations Unies, UNPOL, a offert des cadeaux aux enfants du quartier Château de la commune urbaine de Gao. Les enfants sont venus en grand nombre pour recevoir quelques cadeaux tels que ballons, petites autos, poupées, sacs à dos, etc. La cérémonie de remise a eu lieu à la Direction Régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille en présence de sa directrice, Mme Haidara Aissatou Sango.

Elections

Le 26 décembre, a eu lieu dans la circonscription électorale de Tominian, dans la région de Ségou, le second tour des élections législatives partielles pour combler le poste vacant à l’Assemblée nationale causé par le décès de M. Schadrac Keita, élu de la Nation sous les couleurs du parti politique de la Renaissance et de l’Intégration Africaine (MIRIA).

Conformément à son mandat électoral conféré par la résolution 2295 du Conseil de Sécurité, la Division des Affaires Electorales a apporté un appui multiforme (logistique, technique et sécuritaire) aux autorités locales administratives pour la bonne conduite de ces élections.

Cet appui a consisté pour l’essentiel au transport du personnel technique, la sécurisation du processus électoral et la centralisation des résultats au niveau de chaque commune et cercle.

Incidents de sécurité et opérations de la Force

-Le 24 décembre, à la suite de l’enlèvement d’une ressortissante franco-suisse à Gao, la MINUSMA a apporté son soutien aux FAMAs et à Barkhane dans leurs recherches via une force aérienne d’intervention rapide (Quick Reaction Force). Le représentant de la MINUSMA à Gao a également rencontré le gouverneur de la région pour offrir la collaboration de la MINUSMA.

-Le 25 décembre, le Camp de la MINUSMA à Kidal a été la cible de tirs, possiblement de roquettes ou de mortier. Aucun des tirs n’a atteint le camp, le point d’impact le plus proche a été retrouvé à 500 mètres du camp.

-Le 27 décembre, un convoi de la MINUSMA voyageant d’Aguelhok à Tessalit a heurté un engin explosif improvisé ou une mine. Un civil a été légèrement blessé dans l’explosion tandis qu’un des véhicules a subi de légers dommages. La Force de la MINUSMA s’est déployée dans la région et suit les développements de près.

Par ailleurs, au niveau opérationnel, la Force a réaménagé son dispositif sécuritaire à Kidal. Le dispositif comporte des check-points et patrouilles à pied ou motorisées et des postes d’observation sur les principales routes d’accès à la ville. Enfin, à environ 40km de Kidal, des détachements de forces spéciales contrôlent les itinéraires d’accès.

Au cours de la période écoulée, la Force a effectué 343 patrouilles, tenu 250 checkpoints et opéré 53 escortes.  UNPOL, elle a effectué au total 300 patrouilles.

Vida vidaCommuniqué de presse
Porte-parole : Mme Radhia Achouri Activités de la direction de la MINUSMA -Le 23 décembre, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général et Officier en charge de la MINUSMA, Monsieur Koen Davidse, a participé à une cérémonie de remise de diplômes pour les stagiaires de la police nationale ayant bénéficié de...