Au Mali, 08 espèces d’oiseaux sont menacées de disparition. Parmi elles, deux espèces sont classées sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) comme étant des espèces en voie de disparition.

 

Au moins 640 espèces d’oiseaux sont connues au Mali. Parmi ces espèces, 15 sont considérées comme rares. Ces espèces sont répertoriées par l’UICN dans la réserve de biosphère de la bouche du Baoulé. Selon l’Union Interminable pour la Conservation de la Nature, les espèces d’oiseaux menacées sont: la grande outarde, la pintade commune, le francolin commun (Wolo), le canard sauvage, la grue couronnée (N’Kauman), le marabout (Djumè). Les deux espèces en voie de disparition sont: l’autriche et le pélican.

A l’origine de la menace et de la disparition des oiseaux, l’UICN évoque la destruction de l’habitat et le déficit pluviométrique. Aussi, la vulnérabilité des Aires Protégées du Mali constitue une cause profonde de la perte de la diversité biologique. Pourtant, indique Adama Togo, Chef programme à l’UICN-Mali, ces espèces présentent des intérêts particuliers à cause de leur valeur protéinique, scientifique, esthétique ou touristique.

A la Direction nationale des Eaux et Forêts, on estime que les activités de braconnage sont difficiles à surveiller dans toutes les aires protégées à cause d’un manque du personnel et des moyens d’intervention. Depuis le coup d’état de 1991, explique un agent de la Direction nationale des Eaux et Forêts, le service de protection des forêts a été dégradé. Les populations en ont profité pour faire des incursions dans les aires protégées.

 JSTM.ORG

Maliwebcontribution
Au Mali, 08 espèces d’oiseaux sont menacées de disparition. Parmi elles, deux espèces sont classées sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) comme étant des espèces en voie de disparition.   Au moins 640 espèces d’oiseaux sont connues au Mali. Parmi ces espèces, 15 sont considérées comme...