Après l’Ong AGIR de la Première Dame du Mali, le Royaume d’Arabie Saoudite  vient d’amplifier sa solidarité, en faisant un don au ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille (MPFEF). La cérémonie de réception de la donation a eu lieu le lundi dernier, au Centre national de documentation et d’information pour la femme et l’enfant (CNDIFE). Elle s’est déroulée en présence de Ambassadeur de l’Arabie saoudite dans notre pays, SEM. Masaud Ali Alarabi Al Harthy et Mme Traoré Oumou Touré, ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille Mme Traoré Oumou Touré.

La directrice du CNDIFE Mme Diallo,  a remercié les autorités saoudiennes pour leur marque d’attention à l’endroit du Mali. Pour cela, le Mali est redevable à ce pays frère de l’Islam, qui a toujours  fait preuve de solidarité à l’égard de ses filles et fils. C’est pourquoi, selon elle, les mots sont insuffisants pour magnifier la reconnaissance  du Mali, vis-à-vis du Royaume d’Arabie Saoudite.

Le diplomate saoudien a qualifié cette remise de symbolique. Ce don de dattes vient en exécution des directives du serviteur des deux saintes mosquées, le Roi Salmane Bin Abdoul Aziz Al-Saoud et son altesse royale Mohamed Ben Salmane Bin Abdoul Aziz Al-Saoud a t-il expliqué. Et  SEM. Masaud d’ajouter que cette donation s’inscrit dans le cadre du soutien de son pays, à l’endroit du Mali et surtout des liens de fraternité et historiques qui lient ces deux peuples.

SEM. Masaud Ali Alarabi Al Harthy a également reconnu et salué les efforts inlassables de Mme le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille  en faveur de la promotion de la femme malienne. « Ce combat  que vous menez, depuis belle lurette, a fini par payer aujourd’hui, avec l’adoption des lois gouvernementales permettant de faire la promotion du genre au Mali. A ce chapitre, l’accompagnement de l’Arabie Saoudite ne fera pas défaut » a  assuré le diplomate saoudien.

A la suite, Mme le ministre est intervenue pour saluer la disponibilité de ce pays frère de l’Islam aux côtés du Mali. Puisque les populations de ces deux pays sont en majorité des pratiquants de l’Islam. Alors que, dans la religion du prophète Mohamet (PSL), la solidarité est très importante. Parce que celle-ci permet de consolider les liens d’amitié.

Mme Traoré Oumou Touré a aussi évoqué la place accordée à la femme dans ce pays. Contrairement à ce que l’on pouvait penser, l’Arabie Saoudite applique des règles de fonctionnement qui vont de pair avec la promotion de la femme. C’est pourquoi, dans ce pays, « les hommes et les femmes travaillent ensemble pour le bien-être de la femme » a-t-elle avoué.

Et Mme Traoré Oumou Touré de rappeler que sous la houlette du Royaume d’Arabie Saoudite environ 10 milles plats sont servis, par le biais de son Ambassade, à chaque rupture du jeûne, pendant ce mois béni de Ramadan.

Diakalia M Dembélé

22 Septembre

Maliwebcontribution
Après l’Ong AGIR de la Première Dame du Mali, le Royaume d’Arabie Saoudite  vient d’amplifier sa solidarité, en faisant un don au ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille (MPFEF). La cérémonie de réception de la donation a eu lieu le lundi dernier,...