L’enceinte de l’Office des Produits Agricoles du Mali (OPAM) a abrité le 28 janvier 2020 la remise de 1200 tonnes de riz japonais aux populations vulnérables des régions de Mopti, Tombouctou et Gao. C’était, sous la présidence du commissaire à la Sécurité alimentaire Kassoum Dénon. Il avait à ses côtés, l’ambassadeur du Japon au Mali S.E.M Daisuki Kuroki, l’ambassadeur directeur Asie-Océanie du ministère des Affaires étrangères, le gouverneur de Mopti le général Abdoulaye Cissé.

Les 1200 tonnes de riz sont issues  des 6237 du KR17  (don alimentaire non remboursable), cette part est accordée au Commissariat de la Sécurité alimentaire pour une distribution gratuite aux populations les plus vulnérables au Centre et au Nord. Selon le Commissaire à la sécurité alimentaire, le ministre Dénon, les 5037 tonnes restant seront mises sur le marché à travers une opération spéciale de vente promotionnelle dans les semaines à venir.  Et le fonds tiré  des ventes devrait servir aux financements de divers projets de développement socio-économique à en croire l’ambassadeur du Japon.

S’agissant de la distribution,  on annonce 394 tonnes pour les cercles de Douentza, Koro et Ténenkou dans la région de Mopti. Environ 482 tonnes pour les cercles de Tombouctou et Gourma-Rharous, dans le cercle de Gao, environ  124 tonnes et approximativement 200 tonnes pour les populations déplacées.

Le Japon habitué à assister le Mali, son ambassadeur S.E.M Kuroki a saisi de l’occasion pour réaffirmer le soutien du peuple japonais au Mali qui traverse une situation d’insécurité alimentaire, et cela à court et moyen terme.

Quant au gouverneur de Mopti, le général Cissé, il s’est réjoui de réceptionner les vivres qui viennent alléger la souffrance des populations. Aussi, il a vivement remercié  les donateurs, et  assuré du bon acheminent des dons.

Bocar Napo stagiaire

Source: La Lettre du Mali

Maliwebcontribution
L’enceinte de l’Office des Produits Agricoles du Mali (OPAM) a abrité le 28 janvier 2020 la remise de 1200 tonnes de riz japonais aux populations vulnérables des régions de Mopti, Tombouctou et Gao. C’était, sous la présidence du commissaire à la Sécurité alimentaire Kassoum Dénon. Il avait à ses...