Force Barkhane annonce avoir neutralisé, jeudi 7 octobre, Oumar Mobo Modhi désigné comme étant un influent élément du groupe terroriste, Ansarul Islam, spécialisé dans la pose d’engins explosifs improvisés (EEI) dans la zone de Douentza.

 

La force antiterroriste française annonce la mort de ce chef terroriste dans un communiqué publié vendredi 08 octobre dernier. Le document explique que dans le cadre d’une mission de renseignement et d’appui, Barkhane a conduit une opération d’opportunité contre des éléments du groupe armé terroriste Ansarul Islam, spécialisés dans la pose d’engins explosifs improvisés (EEI).

Cette mission visait à assurer la liberté de circulation sur la RN 16 entre Gao et Hombori au profit des forces maliennes et des unités françaises déployées dans le Gourma, précise Barkhane.

Selon la force française, Oumarou Mobo Modhi a été « neutralisé » lors d’une opération de Barkhane « en coordination » avec les Forces armées maliennes ( FAMa) et d’autres partenaires.

Oumarou Mobo Modhi «était un chef de groupe important au sein d’Ansarul Islam. Directement subordonné à Jafar Dicko, émir du groupe, il opérait dans la région de la RN16 (route nationale 16) entre Gossi et Gao et y supervisait en particulier la pose d’EEI », rappelle l’Armée française.

Ce « chef de groupe respecté » pouvait « de manière ponctuelle prendre le commandement d’une centaine d’hommes pour mener des attaques d’envergure », poursuit le communiqué.

S. SIDIBÉ

Source : L’ESSOR

MaliwebCrise malienneEditorial
Force Barkhane annonce avoir neutralisé, jeudi 7 octobre, Oumar Mobo Modhi désigné comme étant un influent élément du groupe terroriste, Ansarul Islam, spécialisé dans la pose d’engins explosifs improvisés (EEI) dans la zone de Douentza.   La force antiterroriste française annonce la mort de ce chef terroriste dans un communiqué publié...