Ce mardi 28 juillet, le PM Boubou Cissé a, au sein de la Primature, présidé la première réunion de l’équipe gouvernementale restreinte mise en place par le président de la République. Appelant les Maliens au dialogue, le PM promet d’œuvrer pour le Mali.

À peine nommés, les six (6) ministres ont déjà tenu une première rencontre de tête-à-tête avec le chef du gouvernement. Les membres de cette équipe gouvernementale restreinte comportent trois anciens ministres et trois nouveaux ministres. Les anciens ministres sont : Tiébile Dramé, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale ; Ibrahima Dahirou Dembélé, ministre de la Défense et des Anciens Combattants ; et Boubacar Alpha Bah, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Les trois nouveaux entrants sont : M’Bemba Moussa Keita, ministre de la Sécurité et de la Protection civile ; Kassoum Tapo, ministre de la Justice des Droits de l’homme et Garde des Sceaux ; et Abdoulaye Daffé, ministre de l’Économie et des Finances.

« Avec le soutien et l’accompagnement du président de la République, nous allons pouvoir relever les défis. Nous allons accomplir les missions qui nous seront confiées par le chef de l’Etat », souligne le PM Boubou Cissé tout en remerciant IBK de lui avoir renouvelé sa confiance le 11 juillet dernier. Et le chef du gouvernement d’ajouter : « Les leçons que j’ai tirées de ma première année en plus de ce renouvèlement de confiance que le président Ibrahim Boubacar Keita vient de faire me poussent à plus d’humilités face à la crise que nous vivons actuellement ». Puis de tenir à préciser que cette équipe ne ménagera aucun effort pour œuvrer pour l’atteinte des résultats attendus par le peuple et le président de la République. « Nous en avons conscience aussi que la valeur ajoutée de ce gouvernement restreint est de pouvoir négocier dans les meilleurs délais pour une sortie de cette crise », a-t-il explicité. Le PM admet que l’une des missions auxquelles cette équipe gouvernementale doit faire face est d’œuvrer très rapidement pour la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. D’où cette annonce : « Nous allons mettre le Mali au-dessus de tout un chacun ». Aux membres du M5-RFP et à tous les Maliens, le chef du gouvernement appelle à la paix et au dialogue. Il termine en invitant les membres du M5 à bien vouloir accepter d’entrer dans le nouveau gouvernement. « Opposition comme majorité, notre pays regorge de compétences avérées qui doivent, de nos jours, être mises à la disposition de l’État. Les membres du M5 sont attendus, et même fortement désirés dans l’attelage du prochain gouvernement », a-t-il conclu.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays-Mali

MaliwebCrise malienne
Ce mardi 28 juillet, le PM Boubou Cissé a, au sein de la Primature, présidé la première réunion de l’équipe gouvernementale restreinte mise en place par le président de la République. Appelant les Maliens au dialogue, le PM promet d’œuvrer pour le Mali. À peine nommés, les six (6) ministres...