Le Président-directeur général de l’Agence de cession immobilière (ACI), Mamadou Tiéni Konaté, a des soucis à se faire. Du moins si l’on s’en tient aux conclusions du rapport d’une mission d’inspection commanditée par l’ancien ministre des Affaires foncières, Badra Alioune Berthé.

L’opacité autour de l’attribution de plusieurs parcelles à des individus pour plusieurs dizaines ou centaines de millions de FCFA. C’est entre autres les griefs que la mission retient contre le PDG Konaté dans ce rapport très accablant pour le président-directeur général de l’Agence de cession immobilière. Mamadou Tiéni y est accusé d’avoir attribué des parcelles à Papa Oumar Samaké.

L’acquéreur de ces fameuses parcelles n’est, curieusement, autre qu’un étudiant détenant les titres de propriété de ces quatre parcelles.

D’une superficie cumulée de 2100 m2, ces quatre parcelles ont été, ensuite, réattribuées à ce richissime étudiant contre paiement de 281 millions CFA.

Interpellé par les enquêteurs, le PDG de l’ACI aurait reconnu des « violations de procédures ». Avant de reconnaître sa responsabilité sur ce qu’il appelle ces « manquements relevés » par la mission d’inspection.

Le rapport est sur la table de l’actuel ministre de tutelle. En attendant de voir la suite qui sera réservée à ces faits, Mamadou Tiéni Konaté est annoncé, déjà, sur le départ.

A suivre.

H. M

Source: Azalaï Express

MaliwebCorruptionCrise maliennemaliweb net
Le Président-directeur général de l’Agence de cession immobilière (ACI), Mamadou Tiéni Konaté, a des soucis à se faire. Du moins si l’on s’en tient aux conclusions du rapport d’une mission d’inspection commanditée par l’ancien ministre des Affaires foncières, Badra Alioune Berthé. L’opacité autour de l’attribution de plusieurs parcelles à des...