Au cours d’un point de presse organisé le mardi 17 septembre 2019 au siège de la Fondation Seydou Kane à Fasokanu, la Coordination nationale des amis de Bakary Togola  (CNA/BT) a sollicité pour Bakary Togola (emprisonné à la Prison centrale d’arrêt de Bamako depuis le vendredi 12 septembre 2019) une justice équitable et sa libération immédiate pour qu’il puisse retourner dans ses champs. La CNA/BT entend user de tous les moyens légaux pour assurer sa défense et obtenir sa libération totale.

Dans la déclaration lue au cours du point de presse, Moussa Z. Doumbia, le secrétaire général de la Coordination nationale des amis de Bakary Togola (CNA/BT), au nom des amis de Bakary Togola, s’est consterné de l’interpellation de Bakary Togola, président de l’Apcam et président de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton (S-Scpc). Il a appelé à l’esprit de justice et d’égalité de tous les Maliens devant la loi et du respect des droits et libertés fondamentales de Bakary Togola. Il a demandé instamment la libération de Bakary Togola pour qu’il puisse retourner dans ses champs en cette période hivernale et poursuivre l’œuvre de consolidation des acquis des paysans maliens sous sa direction éclairée. “Nous voulons que le Président Bakary Togola puisse bénéficier d’une bonne justice, d’une justice juste et équitable. La bonne justice n’est pas celle qui sévit ou celle qui humilie un honorable citoyen à la seule volonté d’un dénonciateur anonyme, mais celle qui instruit à charge et à décharge et qui, dans un procès équitable, dit le droit en toute circonstance. La Coordination nationale des amis de Bakary Togola demande que Bakary Togola bénéficie de la présomption d’innocence. La Coordination nationale des amis de Bakary Togola reste plus que jamais mobilisée à user de tous les moyens légaux pour la défense et la libération totale de Bakary Togola”, a-t-il déclaré.

A ses dires, le développement de cette affaire suscite beaucoup d’interrogations et renferme des zones d’ombre. Il s’est demandé s’il est séant de priver de ses libertés Bakary Togola, un paysan qui a près de 3 000 hectares à entretenir par plus de 10 000 travailleurs pendant cette période hivernale, au seul motif qu’il a été dénoncé ? “Que cette affaire soit déclenchée par un dénonciateur anonyme, cela nous laisse perplexes”, a-t-il dit. Pour eux, Bakary Togola est parmi les sauveurs de la Cmdt de la faillite.  “Pour sauver la Cmdt, consolider la coton-culture et défendre les intérêts des paysans maliens, Bakary Togola et d’autres coton-culteurs ont ainsi créé la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton. Dès lors, le Mali est devenu le premier producteur de coton en Afrique subsaharienne et le prix du coton au producteur n’a cessé de grimper d’année en année. Le coton représente aujourd’hui 20 % de nos produits d’exportation. Le coton rapporte par an plus de 200 milliards Fcfa à l’économie malienne. […] Bakary Togola, travailleur incontesté, a forgé son destin et celui du monde rural en convainquant les plus hautes autorités du pays à allouer 15 % du budget national à l’agriculture. Il est indéniable que les conséquences de cette arrestation de Bakary Togola sont désastreuses pour sa modeste personne et pour son pays. Il s’agit de la démobilisation du monde paysan; une baisse notoire de la production du coton au Mali qui risque d’engendrer une nouvelle faillite de la Cmdt ; une baisse quasi certaine des productions céréalières qui sera une menace pour l’autosuffisance alimentaire. Au regard de tout ce qui précède, la CNA/BT demande instamment la libération de Bakary Togola”, a-t-il souligné.

Pour les amis de Bakary Togola, l’idéologie de Bakary Togola est la paix, l’unité, la fraternité car Bakary Togola n’aime pas la violence. Il a toujours appelé les Maliens à l’unité. D’où sa fameuse phrase : “Laissons nos pieds pour prendre nos mains (donnons nous les mains) pour faire avancer le Mali”. Au nom de la CNA/BT, Moussa Z. Doumbia a appelé les Maliens à l’accalmie, à la tolérance car le Mali appartient à tous les Maliens. Le point de presse a pris fin avec un meeting improvisé à l’intention des paysans et des badauds venus nombreux pour être éclairés sur l’affaire Bakary Togola.

               Siaka DOUMBIA

Source: Aujourd’hui Mali

MaliwebCrise malienneSociété
Au cours d’un point de presse organisé le mardi 17 septembre 2019 au siège de la Fondation Seydou Kane à Fasokanu, la Coordination nationale des amis de Bakary Togola  (CNA/BT) a sollicité pour Bakary Togola (emprisonné à la Prison centrale d’arrêt de Bamako depuis le vendredi 12 septembre 2019)...