Depuis quarante-huit heures des affrontements violents opposent les éléments du  » Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans  » à ceux de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS). Cette fois-ci, c’est surtout la localité d’Agarnadamos, située à environ 30 km au sud-ouest de Talataye, cercle d’Ansongo, région de Gao, qui a été prise comme théâtre des hostilités. Ainsi, après avoir passé plusieurs mois à s’affronter dans le Gourma, c’est le Liptako qui est la cible des combats entre les protagonistes de GSIM et de l’EIGS.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise malienne
  Depuis quarante-huit heures des affrontements violents opposent les éléments du  » Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans  » à ceux de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS). Cette fois-ci, c’est surtout la localité d’Agarnadamos, située à environ 30 km au sud-ouest de Talataye, cercle d’Ansongo, région de...