Selon, plusieurs témoignages, c’est l’un des députés de Yélimané, Mamadou Hawa Gassama, qui serait l’instigateur des affrontements violents qui ont fait plusieurs blessés entre populations de Kérsigané commune de Konsiga et éléments des forces de l’ordre. Cela n’est pas étonnant pour qui se souvient qu’il est impliqué dans d’autres affaires aussi sulfureuses que l’affaire Maro Coulibaly à Yélimané(en 2010), celle l’ayant opposé à la mairesse de la commune I, Mme Konté en 2011 et qui avait entraîné la levée de son immunité parlementaire. Mais le coup d’Etat de 2012 l’en a sauvé.

L’affrontement a fait plusieurs blessés par balles dont un a succombé à ses blessures. Il s’agit d’un vieux de 61 ans du nom de Abdoulaye Coulibaly a succombé à ses blessures à l’hôpital régional de Kayes.

Les faits se sont déroulés à Kérsiganè ce vendredi tôt le matin, Les populations allergiques aux pratiques du maire, Tamassa Kébé. Elles le soupçonnent de  malversation financière,  de spéculation foncière  et de détournement de don. Elles  ont  décidé d’assiéger la mairie, pour contraindre l’édile, qui serait un proche de l’honorable Gassama puisqu’ils sont du même parti, à la démission.

A Paris, Les Maliens ressortissants de Kayes et précisément ceux de Yélimané  résidants en France ont manifesté devant  le consulat du Mali  à Paris pour demander la destitution des députés Gassama de l’URD et Hamada Sougouna de l’Adema tous élus à Yélimané. A suivre…

Ben Abdoulaye, stagiaire

Par La Sirène

MaliwebCrise malienneSociétéKAYES,Mamadou Hawa Gassama
Selon, plusieurs témoignages, c’est l’un des députés de Yélimané, Mamadou Hawa Gassama, qui serait l’instigateur des affrontements violents qui ont fait plusieurs blessés entre populations de Kérsigané commune de Konsiga et éléments des forces de l’ordre. Cela n’est pas étonnant pour qui se souvient qu’il est impliqué dans d’autres...