Dans un entretien accordé à la presse, le Secrétaire  général de l’ONU, Antonio Guterres a déploré l’absence de mécanismes de combat contre le terrorisme au Sahel.

Alors que sur le terrain, les attaques terroristes s’intensifient et font de nombreuses victimes principalement au Mali, au Niger et au Burkina Faso. La Force conjointe du G5 Sahel,  censée venir à bout du terrorisme et de la criminalité transfrontalière,  n’arrive toujours pas à amorcer sa montée en puissance.

lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebCrise malienne
Dans un entretien accordé à la presse, le Secrétaire  général de l’ONU, Antonio Guterres a déploré l’absence de mécanismes de combat contre le terrorisme au Sahel. Alors que sur le terrain, les attaques terroristes s’intensifient et font de nombreuses victimes principalement au Mali, au Niger et au Burkina Faso....