Le dossier Amadou Haya SANOGO sera certainement bouclé à l’issue du procès qui va s’ouvrir, demain jeudi 25 février 2021, à la Cour d’Appel de Bamako. L’ancien homme fort de Kati et dix-sept (17) coaccusés sont jugés pour l’assassinat de vingt-et-un (21) bérets rouges. Le procès ouvert à la Cour d’Assises de Bamako en transport à Sikasso n’a toujours pas connu son épilogue. Amadou Haya SANOGO a entre-temps bénéficié d’une liberté provisoire après avoir passé sept (07) ans derrière les barreaux entre Bamako et Sélingué.

En fin du mois de janvier 2020, Amadou Haya SANOGO qui était à cette époque, le plus célèbre prisonnier du Mali recouvrait une liberté provisoire. Il venait de passer sept (07) ans en prison car poursuivi par la justice pour avoir participé à l’assassinat de vingt-et-un (21) bérets rouges dont les corps ont été découverts dans un charnier à Diago.

Des faits, il ressort qu’après (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 24 FÉVRIER 2021

MAHAMANE TOURÉ 

NOUVEL HORIZON

MaliwebCrise maliennemaliweb
Le dossier Amadou Haya SANOGO sera certainement bouclé à l’issue du procès qui va s’ouvrir, demain jeudi 25 février 2021, à la Cour d’Appel de Bamako. L’ancien homme fort de Kati et dix-sept (17) coaccusés sont jugés pour l’assassinat de vingt-et-un (21) bérets rouges. Le procès ouvert à la...