Les militaires maliens ont fait leur retour ce dimanche 17 mai  au poste de sécurité de Labbezanga qu’ils tenaient avant de devoir se replier à Ansongo suite à une sanglante attaque.

 

Selon un communiqué de l’Armée, le commandant du secteur Est, le  colonel Issa Mamadou Coulibaly a  raccompagné ses hommes dans cette position stratégique à la frontière avec le Niger.

Le colonel Coulibaly a rencontré les chefs politiques, coutumiers et religieux de la ville d’Ansongo, précise le communiqué qui ajoute qu’il a aussi demandé l’appui et le soutien de la population afin que les combattants puissent bien mener leur mission régalienne.

Le retour des militaires à Labbezanga constitue un soulagement pour les populations qui l’ont à maint fois réclamé.

Les troupes maliennes s’étaient retirées de cette localité en novembre 2019 suite à une série d’attaques meurtrières. Une cinquantaine de militaires avaient notamment été tués lors de l’attaque du camp d’Indelimane à cette période.

M. TOURÉ

Source : L’ESSOR

MaliwebCrise malienneNord-Mali
Les militaires maliens ont fait leur retour ce dimanche 17 mai  au poste de sécurité de Labbezanga qu’ils tenaient avant de devoir se replier à Ansongo suite à une sanglante attaque.   Selon un communiqué de l’Armée, le commandant du secteur Est, le  colonel Issa Mamadou Coulibaly a  raccompagné ses hommes...