Le convoi militaire de l’armée française devant se rendre dans la ville de Gao est finalement arrivé à destination.

Ce convoi s’était confronté à quelques difficultés durant le trajet parcouru. Bloqué d’abord au Burkina Faso par la jeunesse de Kaya durant plusieurs jours, l’Etat burkinabé a dû s’impliquer afin que le convoi passe ; il est ensuite bloqué au Niger par la jeunesse de Tawa, deux personnes ont cette fois-ci perdu la vie. Suite à cette situation, un remaniement ministériel est intervenu au Niger. Il a encore fallu l’intervention des autorités nigériennes pour que le convoi puisse avoir le passage. A la grande surprise de tout le monde, le convoi français accède à Gao sans aucune résistance.

Au Mali, certains mouvements ont vu le jour dans le seul but de mener des luttes pouvant entraîner le départ des troupes françaises au Mali. Le boulevard de l’indépendance est souvent pris d’assaut par ces mouvements pour décrier la coopération miliaire entre le Mali et la France. Cette fois-ci, ils devaient tous se déporter à Gao pour faire comme les jeunes du Burkina et du Niger. Mais, ils sont restés à Bamako sans broncher. À travers ces événements, les autorités de la transition doivent comprendre que ces mouvements qui battent le pavé pour les pousser à se révolter contre la France pourraient les lâcher à la moindre occasion. Il est donc important que les autorités prennent leur responsabilité en essayant de mettre l’accent sur une bonne collaboration avec les différents partenaires.

Les jeunes Burkinabés et nigériens attendaient impatiemment de voir les anti-français du Mali bloquer le passage au convoi français. Finalement surpris.

Le convoi militaire est arrivé à Gao sans aucune résistance, le Premier ministre comprendra par cette action que la population de Gao semble apprécier la présence de l’armée française. Décidément, les populations africaines n’aimeraient plus avoir affaire avec la politique française dans leur pays respectif. Elles ont exprimé leur ras-le-bol.

Aziz O Diallo

Source: Le Démocrate- Mali

MaliwebCrise malienne
Le convoi militaire de l’armée française devant se rendre dans la ville de Gao est finalement arrivé à destination. Ce convoi s’était confronté à quelques difficultés durant le trajet parcouru. Bloqué d’abord au Burkina Faso par la jeunesse de Kaya durant plusieurs jours, l’Etat burkinabé a dû s’impliquer afin que...