Selon des sources locales, le maire de Banikane non loin de Gourma Rharouss a été relâché par ses ravisseurs, le 9 septembre. L’homme aurait été accompagné par ces derniers jusqu’aux environs du village  de Hamzakoma. Il avait été enlevé par des individus armés à son domicile, il y a de cela une dizaine de jours.

 

Selon des sources concordantes, il n’est pas exclu qu’une rançon ait été payée à ses ravisseurs dont l’identité n’est pas connue.

Signalons que des mouvements de groupes armés avaient été signalés, le mois dernier,  dans le cercle de Gourma Rharouss. Une réunion de groupes terroristes venant de plusieurs endroits devait s’y tenir.

Nous ignorons si l’enlèvement de l’édile avait un quelconque lien avec cette présence djihadiste dans la zone, mais une chose est sûre, la localité de Gourma Rharouss a toujours été la cible d’hommes armés.

De nombreux militaires avaient déjà trouvé la mort lors de l’attaque de leur camp.

Abdoulaye DIARRA

Source:  l’Indépendant

MaliwebCrise malienneNord-Mali
Selon des sources locales, le maire de Banikane non loin de Gourma Rharouss a été relâché par ses ravisseurs, le 9 septembre. L’homme aurait été accompagné par ces derniers jusqu’aux environs du village  de Hamzakoma. Il avait été enlevé par des individus armés à son domicile, il y a...