Arrestation d’Amadou Haya Sanogo : Les trois péchés du putschiste du 22 Mars 2012

06/12/2013 13:45

Capitaine Général amadou haya sanogo tapis rouge beret vert putschiste cnrdre

L’arrestation d’Amadou Haya Sanogo continue de diviser l’opinion nationale avec son lot de commentaires et d’explications. Mais à y voir de près, cette arrestation était prévisible à cause de la naïveté de l’ex-homme fort de Kati. Ce qui a surtout précipité sa descente aux enfers, c’est le fait qu’il ait accepté le retour à l’ordre constitutionnel qui a permis l’élection d’un président civil le 11 août 2013. Mais celui qui est considéré par une partie des maliens comme un héros a été victime de ses propres turpitudes en commettant trois péchés.

En effet après avoir chassé Amadou Toumani Touré du pouvoir le 22 Mars 2012(malgré qu’il soit élu démocratiquement en 2007) à la faveur d’une mutinerie, Amadou Haya Sanogo pensait durer aussi longtemps que possible. Mais la pression de la CEDEAO, de la France et surtout des partis regroupés au sein du FDR ont poussé l’ex-capitaine parachuté subitement Général à laisser le pouvoir. Le héros éphémère de Mars 2012 pouvait prendre  aisément sa retraite si le contre coup d’état du 30 Avril 2012 avait été bien géré.

 

Après l’échec, 21 bérets rouges furent arrêtés et présentés à la télévision nationale le 1er Mai. Et depuis aucune trace de ces personnes jusqu’à la découverte d’un charnier à Diago près de Kati le 4 Décembre 2013. Et du coup le Général passe au statut de victime au coupable pour avoir froidement assassiné pardon fait disparaitre les 21 personnes déjà arrêtés.

 

Autre fait de taille, c’est l’agression du président de la transition, Dioncounda Traoré âgé de 70 ans jusqu’à dans son palais que tous les observateurs de la scène politique attribuent à l’ex- junte et l’humiliation de l’ancien premier ministre ‘’pleins pouvoirs’’, Cheick Modibo Diarra. On retiendra surtout des propos extravagants de l’ex-homme fort- de Kati contre les anti-putschs « Tolérance Zéro à tous ceux qui tenteront de saboter les accords de Ouagadougou. «Même si Dieu parvient à les épargner, moi Amadou Haya Sanogo ne les épargnera pas » avait-il déclaré.  On peut dire 19 mois après sa prise de pouvoir aux forceps, Amadou Haya Sanogo tombe de son piédestal en se retrouvant  dans les mailles de la justice malienne.

 

L’étau vient de se  resserrer autour de lui avec la découverte d’un charnier supposé contenir les corps des 21 bérets rouges disparus depuis plus d’une année. «  C’est Haya même qui s’est créé des problèmes car s’il avait tué  4 à 5 ministres ou proches  d’ATT, on n’en serra pas là. Mais je lui comprends car il a été induit à l’erreur psar certaines personnes qui l’ont après trahi. Cela est malheureux pour lui et pour tous ces supporters » déclaré un fan de l’homme très remonté. Un autre de reconnaitre « Haya ne devrait pas présenter les bérets rouges à la télévision pour ensuite les tuer. Ça été vraiment son erreur et il paie les peaux cassés de cet acte.

 

Espérons qu’il accepte de dire tout sur la mutinerie du 22 Mars et du contre coup d’état ».  Quant à un autre, lui explique la fin de l’ère Haya est le fait qu’il ait humilié Cheick Modibo Diarra en lui traitant de ‘’Kamalen’’ à la télévision nationale. En attendant le procès, la malédiction continue de s’abattre sur ses hommes où on annonce l’arrestation de 15 de ses proches.

 

Sadou Bocoum           

Source: Mutation

Comments are closed

Other News

  • Afrique

    Burkina Faso : la GP mise à l’index

    A Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso, des centaines de femmes ont organisé une marche de protestation contre la garde présidentielle. La manifestation a démarré par un meeting, qui a été suivi d’une marche. Réunies au sein du Collectif pour une transition réussie, les femmes ont protesté contre la “menace” du RSP sur la transition politique en cours depuis novembre dernier. Elles ont réclamé le changement du nom et de la mission de ce corps d’élite de l’armée […]

    Read more →
  • Afrique

    Libye: un nouveau foyer djihadiste qui inquiète l’Europe et les pays voisins

    Aux portes de l’Europe, le nouveau foyer djihadiste qui se développe en Libye alimente les pires craintes du Vieux continent mais inquiète aussi les voisins immédiats du pays, qui craignent un renforcement de leurs propres groupes radicaux, soulignent les experts. « La Libye est aujourd’hui le plus grand foyer terroriste au monde », affirme Mazen Chérif, expert tunisien en questions militaires et stratégiques. Contrairement à l’Irak ou la Syrie où une coalition internationale mène des raids aériens contre le groupe de l’État […]

    Read more →
  • Afrique

    Soudan du Sud: un groupe armé a enlevé au moins 89 adolescents (Unicef)

    Un groupe armé non identifié a enlevé au moins 89 adolescents, dont certains âgés d’à peine 13 ans, dans la ville de Wau Shilluk, dans le nord du Soudan du Sud, a annoncé samedi l’Unicef dans un communiqué. Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), le nombre réel d’adolescents enlevés pourrait être bien plus élevé. Les belligérants utilisent des enfants-soldats depuis le début du conflit au Soudan du Sud en décembre 2013. Source: AFP

    Read more →
  • Afrique

    Niger: 7 soldats et 14 islamistes tués

    Sept soldats nigériens et 14 combattants de Boko Haram sont morts vendredi soir lors de combats survenus dans un village du sud-est du Niger attaqué par le groupe islamiste armé, a-t-on appris samedi auprès de l’armée nigérienne. “Sept soldats nigériens ont été tués et deux autres ont été blessés dans une attaque de Boko Haram dans un village près du Lac Tchad vendredi soir vers 21H00 locales”, a annoncé l’armée dans un rapport communiqué samedi à l’AFP. “Boko Haram a […]

    Read more →
  • Nord-Mali

    La déclaration d’Alger met fin aux violences au Mali : La paix à portée de main

    Le 5e round des pourparlers inter-maliens qui avait débuté le 16 février dernier, a été couronné de succès, ce jeudi 19 février, par la signature d’une Déclaration d’Alger des parties au processus de paix: les mouvements politico-militaires de la région nord du Mali et le gouvernement malien. La «Déclaration des parties au processus d’Alger» confirme la volonté des parties au dialogue inter-malien de réaliser «une nouvelle avancée en termes de confiance et de consolidation du cessez-le-feu sur le terrain», selon […]

    Read more →
  • Afrique maliweb

    Robert Mugabe a déclaré aujourd’hui que l’Afrique se retirerait de la Cour Pénale Internationale dès le prochain sommet de l’Union Africaine en juin

    ROBERT MUGABE ANNONCE LA MISE EN OEUVRE D’UNE COUR AFRICAINE DE JUSTICE INTERNATIONALE (CAJI) Le nouveau Président de l’Union Africaine (UA), Robert Mugabe a déclaré aujourd’hui que l’Afrique se retirerait de la Cour Pénale Internationale dès le prochain sommet de l’Union Africaine en juin, en Afrique du Sud    Le gouvernement du Kenya s’engage à verser un million de dollars en dollars pour la création d’une Cour Africaine de Justice Internationale des droits de l’homme Africain dans le cadre d’une […]

    Read more →
  • Faits divers

    Togo : Prostitution, dessous de l’affaire des filles ménagères recrutées «sur contrat» au Gabon

    Le phénomène des filles togolaises ménagères ou domestiques auGabon RechercherGabon commence à attirer l’attention de certains humanitaires. En effet les conditions d’arrivée, de séjour et de travail des jeunes filles togolaises ménagères qui arrivent auGabon RechercherGabon et principalement àLibreville Rechercher Libreville laissent à désirer et méritent par conséquent un suivi par les autorités togolaises et gabonaises. Selon un témoignage reçu par Koaci.com auprès d’une source àLibreville Rechercher Libreville et vérifié à Lomé auprès d’une jeune fille rapatriée deLibreville Rechercher Libreville […]

    Read more →
  • Afrique

    Seydou Diagne, avocat: « Le procès de Karim Wade est purement politique»

    Au Sénégal, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) qui juge Karim Wade depuis le 31 juillet a mis jeudi dernier sa décision en délibéré au 23 mars. Le parquet a requis 7 ans de prison ferme, une amende de plus de 380 millions d’euros (250 milliards de FCFA), une confiscation de biens et une privation de droits civiques à l’encontre du fils et ancien ministre de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade. Karim Wade est en détention préventive depuis avril […]

    Read more →
facebook top comment likes boost