Arrestation d’Amadou Haya Sanogo : Les trois péchés du putschiste du 22 Mars 2012

06/12/2013 13:45

Capitaine Général amadou haya sanogo tapis rouge beret vert putschiste cnrdre

L’arrestation d’Amadou Haya Sanogo continue de diviser l’opinion nationale avec son lot de commentaires et d’explications. Mais à y voir de près, cette arrestation était prévisible à cause de la naïveté de l’ex-homme fort de Kati. Ce qui a surtout précipité sa descente aux enfers, c’est le fait qu’il ait accepté le retour à l’ordre constitutionnel qui a permis l’élection d’un président civil le 11 août 2013. Mais celui qui est considéré par une partie des maliens comme un héros a été victime de ses propres turpitudes en commettant trois péchés.

En effet après avoir chassé Amadou Toumani Touré du pouvoir le 22 Mars 2012(malgré qu’il soit élu démocratiquement en 2007) à la faveur d’une mutinerie, Amadou Haya Sanogo pensait durer aussi longtemps que possible. Mais la pression de la CEDEAO, de la France et surtout des partis regroupés au sein du FDR ont poussé l’ex-capitaine parachuté subitement Général à laisser le pouvoir. Le héros éphémère de Mars 2012 pouvait prendre  aisément sa retraite si le contre coup d’état du 30 Avril 2012 avait été bien géré.

 

Après l’échec, 21 bérets rouges furent arrêtés et présentés à la télévision nationale le 1er Mai. Et depuis aucune trace de ces personnes jusqu’à la découverte d’un charnier à Diago près de Kati le 4 Décembre 2013. Et du coup le Général passe au statut de victime au coupable pour avoir froidement assassiné pardon fait disparaitre les 21 personnes déjà arrêtés.

 

Autre fait de taille, c’est l’agression du président de la transition, Dioncounda Traoré âgé de 70 ans jusqu’à dans son palais que tous les observateurs de la scène politique attribuent à l’ex- junte et l’humiliation de l’ancien premier ministre ‘’pleins pouvoirs’’, Cheick Modibo Diarra. On retiendra surtout des propos extravagants de l’ex-homme fort- de Kati contre les anti-putschs « Tolérance Zéro à tous ceux qui tenteront de saboter les accords de Ouagadougou. «Même si Dieu parvient à les épargner, moi Amadou Haya Sanogo ne les épargnera pas » avait-il déclaré.  On peut dire 19 mois après sa prise de pouvoir aux forceps, Amadou Haya Sanogo tombe de son piédestal en se retrouvant  dans les mailles de la justice malienne.

 

L’étau vient de se  resserrer autour de lui avec la découverte d’un charnier supposé contenir les corps des 21 bérets rouges disparus depuis plus d’une année. «  C’est Haya même qui s’est créé des problèmes car s’il avait tué  4 à 5 ministres ou proches  d’ATT, on n’en serra pas là. Mais je lui comprends car il a été induit à l’erreur psar certaines personnes qui l’ont après trahi. Cela est malheureux pour lui et pour tous ces supporters » déclaré un fan de l’homme très remonté. Un autre de reconnaitre « Haya ne devrait pas présenter les bérets rouges à la télévision pour ensuite les tuer. Ça été vraiment son erreur et il paie les peaux cassés de cet acte.

 

Espérons qu’il accepte de dire tout sur la mutinerie du 22 Mars et du contre coup d’état ».  Quant à un autre, lui explique la fin de l’ère Haya est le fait qu’il ait humilié Cheick Modibo Diarra en lui traitant de ‘’Kamalen’’ à la télévision nationale. En attendant le procès, la malédiction continue de s’abattre sur ses hommes où on annonce l’arrestation de 15 de ses proches.

 

Sadou Bocoum           

Source: Mutation

Comments are closed

Other News

  • Santé

    Ebola: le Mali tente de contenir l’épidémie, 10.000 cas dans le monde

    Le Mali tentait samedi de juguler toute propagation du virus Ebola à partir de la première malade dans le pays, le huitième atteint par l’épidémie, qui a franchi le cap des 10.000 cas dans le monde. Aux Etats-Unis, les Etats de New York et du New Jersey ont ordonné vendredi une quarantaine obligatoire pour les voyageurs ayant eu des contacts avec des malades d’Ebola en Afrique, après un premier cas à New York chez un médecin de retour d’une mission […]

    Read more →
  • Crise malienne

    Trois casques bleus sénégalais blessés lors d’une attaque à Kidal

    BAMAKO – Trois casques bleus sénégalais ont été blessés samedi, dont deux gravement, lors d’une attaque terroriste à l’engin explosif samedi à Kidal, dans le nord du Mali, annonce un communiqué officiel. L’explosion a eu lieu à 12 km au sud-ouest de la ville de Kidal, sur la route liant la ville à Anéfis, lors du passage d’un convoi des forces de maintien de la paix de l’ONU au Mali (MINUSMA) transportant de l’eau, indique le texte. “Les deux blessés […]

    Read more →
  • Politique

    Nomination au grade de Général de Brigade : L’armée malienne prend du grade

    Le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta a signé le décret de nomination au grade de General de Brigade, des Colonels-majors, Oumar Daou, Chef d’Etat major particulier de la Présidence, Adama Dembélé, Haut fonctionnaire de Défense au niveau du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale et Moussa Diawara, Directeur général de la Sécurité d’Etat, le mercredi 22 octobre.                          La nomination de ces trois personnalités militaires est revêt bien un caractère de réparation d’un […]

    Read more →
  • Crise malienne

    Pourparlers d’Alger: encore des blocages sur le statut du nord du Mali

    Ce doit être la base d’un futur accord de paix au Mali. Un document a été élaboré à Alger par la médiation, qui réunissait cette semaine encore dans la capitale algérienne des représentants du pouvoir de Bamako et des groupes armés maliens du nord du pays, à l’issue d’une troisième session de pourparlers. Le chemin reste long. De retour au Mali, les ministres des Affaires étrangères, de la Réconciliation nationale et de la Reconstruction des régions du nord ont présenté […]

    Read more →
  • Sports

    Ligue des champions d’Afrique/finale-aller (AS Vita Club-ES Sétif) : le Premier ministre congolais reçoit les “Dauphins Noirs”

    Le Premier ministre de la RD Congo, Augustin Matata Ponyo, a accordé vendredi une réception à la délégation de l’AS Vita Club, avant la finale (aller) de la Ligue des champions d’Afrique, dimanche face à l’ES Sétif, au stade Tata-Raphaël à Kinshasa, rapporte le club samedi sur son site officiel. “Nous vous accompagnons, le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange en premier, pour que le trophée continental puisse revenir à la RD Congo”, a déclaré le chef de l’Exécutif congolais. […]

    Read more →
  • International

    Obama : “Au travail, malgré Ebola”

    Barack Obama a demandé aux Américains, aux New Yorkais surtout, de continuer à vaquer calmement à leurs occupations, en dépit de la présence de la maladie. Il a lancé cet appel après qu’un médecin arrivé à New York, en provenance de la Guinée, a contracté la fièvre Ebola. Le gouverneur de New York et celui de New Jersey ont ordonné le placement en quarantaine, pendant trois semaines, de toute personne en provenance d’Afrique de l’Ouest, en contact avec des malades. […]

    Read more →
  • Sports

    La Côte d’Ivoire termine 3e de la CAN féminine

    La Côte d’Ivoire s’est imposée devant l’Afrique du Sud (1-0, but d’Ida Rebecca Guehai, 84e) dans le match pour la troisième place de la 9e Coupe d’afrique des nations de football féminine, disputé samedi à Windhoek (Namibie). Cette performance des Ivoiriennes, qui jouaient la compétition pour la deuxième fois seulement, leur vaut un billet pour la Coupe du monde 2015 qui aura lieu au Canada du 6 juin au 6 juillet prochains. Source: RFI

    Read more →
  • Afrique

    Nigeria : nouveau rapt de soixante femmes par Boko Haram

    Le cessez-le-feu annoncé en fanfare par le gouvernement et la présidence nigériane semble avoir volé en éclat. Boko Haram n’a jamais confirmé cet accord. De plus, selon la médiation tchadienne, les islamistes s’étaient aussi engagés sur le principe à libérer les lycéennes de Chibok détenues dans un lieu inconnu depuis un peu plus de six mois. Mais Boko Haram s’est livré depuis à des attaques dans son fief du Nord-Est. Et même à de nouveaux kidnappings. Les prises d’otages se […]

    Read more →