Il y a quelques mois, nous évoquions un dossier portant sur une dynamique d’usurpation que le CSDM (Conseil Superieur de la Diaspora Malienne) reprochait à Baidy Drame. Ce membre de la branche du CSDM France avait été exclu suite à des actes qui sont assimilés à un conflit d’intérêts.

D’après des membres de cette organisation, le Sieur Drame semblerait prendre des libertés avec des données à caractère associatif. Il s’agit du logo du CSDM qu’il a sournoisement et illégalement enregistré en son nom en France.

Lire aussi : cherif-mohamed-haidara-president-du-conseil-superieur-de-la-diaspora-malienne-csdm-se-confie-a-aujourdhui-mali-mon-souhait-est-que-les-resolutions-du-dialogue-national-inclusif

Le caractère irrégulier de l’acte a sonné comme une trahison de celui qui était le premier responsable d’une association qui porte, défend et représente les compatriotes à tous les grands rendez-vous. le-csdm-dans-une-confusion-echafaudee-par-des-renegats-baidy-drame-et-moussa-diakite-assignes-en-justice Nous avions révélé dans une de nos publications en Novembre dernier, nous révélons l’assignation de Beydi Drame. La plainte avait été déposée auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris par le bureau exécutif du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM).

Lire aussi : le-csdm-face-aux-manipulations-de-moussa-diakite-le-bureau-de-guinee-alerte-et-met-en-garde

L’ex président du CSDM France est accusé d’avoir opéré un dépôt illégal du logo de l’organisation faîtière à la propriété intellectuelle (INPI). « Il est assigné pour utilisation frauduleuse, usurpation de titre, intimidations et menaces à l’endroit de nos partenaires nuisant à l’image et à la crédibilité de notre organisation » explique le CSDM.

Lire aussi : presidence-du-conseil-superieur-de-la-diaspora-malienne-de-france-baidy-drame-reelu-sans-surprise-pour-un-mandat-de-3-ans

Le dossier est au niveau de la 3ème Chambre de ce tribunal qui a convoqué les deux parties à l’audience du jeudi 09 janvier 2020. L’Avocat de Baïdy DRAME, selon une source judiciaire, a demandé un délai afin de pouvoir mieux préparer. L’audience a été renvoyée au 2 Avril 2020 à 14heures.

Source: Le Figaro du Mali

MaliwebCrise malienneDiaspora & Immigration
Il y a quelques mois, nous évoquions un dossier portant sur une dynamique d'usurpation que le CSDM (Conseil Superieur de la Diaspora Malienne) reprochait à Baidy Drame. Ce membre de la branche du CSDM France avait été exclu suite à des actes qui sont assimilés à un conflit d'intérêts. D'après...