Deux (02) personnes tuées, cinq (05) prisonniers évadés, la gendarmerie calcinée et plusieurs dégâts matériels sont entre autres, le bilan de l’attaque des bandits armés contre la prison civile de Kimparana dans le cercle de San (région de Ségou).

 

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 août dernier, des bandits armés   ont attaqué la gendarmerie et la prison civile de Kimparana dans le cercle de San qui a occasionné par la même occasion la mort de deux (02) personnes, et des prisonniers évadés.

Ainsi, selon des sources locales, les bandits armés à bord des motos ont tout d’abord pris d’assaut la gendarmerie avant de se diriger vers la prison où se trouvait les prisonniers. Les gendarmes, principalement le surveillant de la prison se sont énergiquement défendus pour éviter le drame. Mais, signalent nos sources,

« malheureusement la résistance des assaillants fut longue car les bandits étaient lourdement armés et l’offensive était irrésistible ».

Le bilan fait état de (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 12 AOÛT 2020

Abdoul Karim SANOGO

NOUVEL HORIZON

MaliwebCrise malienne
Deux (02) personnes tuées, cinq (05) prisonniers évadés, la gendarmerie calcinée et plusieurs dégâts matériels sont entre autres, le bilan de l’attaque des bandits armés contre la prison civile de Kimparana dans le cercle de San (région de Ségou).   Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 août dernier,...