Mercredi, jour de foire hebdomadaire du village de Gany, dans la commune rurale de ouenkoro, cercle de Bankass.  Ce marché très fréquenté du fait de sa proximité d’avec la frontière du Burkina faso, plusieurs communautés s’y rencontrent : Bobos, dogons, peulhs, Mossis, bozos, Malinkés etc. Ce jour 22 novembre, l’agent forestier et son guide ont eu la malchance de se rendre au marché comme à l’accoutumée. L’agent forestier Ousmane Coulibaly venu de Bamako et son guide étaient aller faire le contrôle du marché sur l’approvisionnement des produits provenant de la foret : charbon, bois etc….   Selon des populations sur place, depuis un certain temps, ils sont fortement décriés.

Attaher Younoussa brigade Anti Braconnage Gourma armee soldat militaire eau zoo foret

Ce sont quatre  hommes non identifiés, armés jusqu’aux dents, venus à la foire pour simplement abattre les deux hommes : Ousmane Coulibaly et  Issa Zalleh de Diallassagou. Selon des témoins sur place, ils ont tiré pendant plus cinq minutes, s’assurer que leurs cibles sont enfin sans vie.  Après avoir commis l’acte, ils retournèrent tranquillement d’où ils sont venus sans être inquiétés.

Les deux victimes ont été inhumées le lendemain matin au cimetière de Bankass en présence des parents et autorités locales.

Mais tout de même, il faut signaler qu’un détachement des forces armées du Mali est position né à quelque vingtaine de kilomètre du lieu du crime, dans le village de Sokoura.

Benjamin SANGALA

Source : L’Espérance

MaliwebCrise malienne
Mercredi, jour de foire hebdomadaire du village de Gany, dans la commune rurale de ouenkoro, cercle de Bankass.  Ce marché très fréquenté du fait de sa proximité d’avec la frontière du Burkina faso, plusieurs communautés s’y rencontrent : Bobos, dogons, peulhs, Mossis, bozos, Malinkés etc. Ce jour 22 novembre,...