Le poste de sécurité de Ke-Macina, région de Ségou a fait l’objet d’une attaque terroriste ce dimanche 31 mai 2020 vers 3h du matin. Pas de victimes humaines selon les informations recueillies auprès d’un habitant situé à seulement quelques mètres du lieu de l’attaque. Mais deux véhicules et des armes auraient été enlevés par les assaillants avant de quitter les lieux.


Les populations de la ville de Ke-Macina plus précisément celles habitantes non loin du poste de sécurité situé à l’entrée de la ville de Ke-Macina ont été une fois de plus effrayé par les puissances de feux des terroristes qui ont attaqué ce dimanche 31 mai 2020 ce poste sans faire de victimes humaines. Mais selon une source proche du lieu de l’incident, les assaillants qui sont arrivés en nombre très élevé en véhicules et en motos vers 3h du matin ont tiré sur le poste qui était occupé par quelques agents seulement (une dizaine d’agents composés de gardes et de gendarmes) qui n’ont eu d’autres alternatives que de s’enfuir face aux assaillants qui ont emporté avec eux 2 véhicules et des munitions.
Selon notre source, c’est vers 5h du matin que le renfort est arrivé sur place pour constater le dégât et retourner certainement à Diafarabé ou se trouve le camp militaire le plus proche. « A notre connaissance quand même, aucun renfort n’est venu durant tout le temps de l’attaque. Nous n’avons même pas pu dormir à cause des bruits des armes. C’est vers 5h, soit à peu près 2h après qu’un renfort de militaires est venu pour constater les dégâts et repartir. », a tenu à préciser notre source.
Cette attaque contre le poste de sécurité est la toute première après la signature de accord de « cessez-le feux » entre les dozos et les groupes d’autodéfense peulhs des cercles de Ke-Macina, San, Niono, Djenné et Tenenkou. Cet accord prévoit la fin des hostilités entre les communautés à travers des groupes d’autodéfense. Depuis la signature de cet accord de paix en aout 2019 à Ke-Macina en présence du Premier Ministre, Ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou CISSE et les représentants des différentes communautés, les violences intercommunautaires et les attaques terroristes ont baissé plus précisément dans le cercle de Ke-Macina.
Ce qui est important à retenir ici aussi c’est que contrairement à la précédente attaque qui a eu lieu en mars 2016 (avant la signature de l’accord de paix de 2019), les assaillants n’ont pas incendié les lieux au cours de l’attaque du dimanche 31 mai 2020. Ils se sont juste contentés d’emporter 2 véhicules et les armes laissés derrières eux par les militaires dans leur fuite. Le poste est de nouveau occupé par nos militaires. Et le calme semble revenir à nouveau dans la ville.

M.Dolo

Source : malikunafoni

MaliwebCrise malienneMalijet
Le poste de sécurité de Ke-Macina, région de Ségou a fait l’objet d’une attaque terroriste ce dimanche 31 mai 2020 vers 3h du matin. Pas de victimes humaines selon les informations recueillies auprès d’un habitant situé à seulement quelques mètres du lieu de l’attaque. Mais deux véhicules et des...