Les discussions entre la junte malienne et la société russe se poursuivent, malgré les pressions de Paris qui mobilise l’Europe.

Le dossier ne laisse aucun répit aux diplomates français. Depuis l’annonce du rapprochement entre la société de mercenaires russes Wagner et la junte malienne, Paris s’échine à empêcher l’arrivée de cette armée occulte du Kremlin à Bamako. Cette possible venue au Mali d’un millier de ces mercenaires russes spécialisés dans la lutte antiterroriste et la protection rapprochée a d’abord été une ligne rouge pour Paris, qui l’a jugée «incompatible» avec son action dans le pays.

Il ne saurait, affirmaient l’Élysée et le Quai d’Orsay, y avoir de cohabitation entre les soldats français et les mercenaires de Wagner sur un même territoire. Sous-entendu: si Wagner arrive, les Français partent. Depuis, Paris a assoupli sa position. La cohabitation avec les mercenaires russes est toujours jugée «inacceptable». Mais plus question aujourd’hui, de quitter le Mali. Si Wagner arrive, on restera. Partir, ce serait prendre le risque d’un échec à l’afghane. Ce serait aussi faire un cadeau aux Russes , affirme…..Lire la suite sur figaro.fr

MaliwebCrise malienne
Les discussions entre la junte malienne et la société russe se poursuivent, malgré les pressions de Paris qui mobilise l’Europe. Le dossier ne laisse aucun répit aux diplomates français. Depuis l’annonce du rapprochement entre la société de mercenaires russes Wagner et la junte malienne, Paris s’échine à empêcher l’arrivée de...